Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 20:50

 

 

Chopin visita la région de la Bohême et sa capitale Prague à trois occcasions, dont la première à l'été 1829 durant son retour de Vienne, accompagné de quatre amis.

 

La 1ère fois, venant de Cracovie, il traverse la frontière polonaise à Cieszyn le 30 juillet 1829 puis voyage d'une traite à travers la Moravie, passant Olomunc, Brno et Mikulov. Le jour suivant, il arrive à Vienne. Il y reste presque trois semaines, avant de se remettre en route pour Varsovie, accompagné de ses trois amis, Ignacy Maciejewski, Alfons Brandt et un marchand de Gdansk du nom de Norman. Leur itinéraire de retour est différent de celui de l'aller. Une diligence rapide quitte l'Hôtel de la Ville de Londres, à Vienne, à 10 heures le 19 août 1829, passe par Znoymo, Moravsky Budejovice et Jihlava.

La diligence arrive à Prague le 21 août, s'arrêtant en face de l'Hôtel de l'Ange doré (Beim goldenen Engel) dans la rue Celetna au n° 588. C'est dans ce même hôtel que Wolfgang Amadeus Mozart résida en 1787, ainsi que les parents de Chopin en 1835, en chemin vers Karlsbad.

Cependant, Chopin et ses amis ne choisirent pas cet hôtel. Après le déjeuner, ils se dirigèrent vers un hôtel plus moderne et populaire U Modre Hvezdy  - l'Hôtel du Cheval Noir -construit en 1818 près de la Tour poudrière.  Peu avant l'arrivée de Chopin, Paganini, Glinka, Moniuszko et Wagner étaient descendus dans cet hôtel.

 

 

 

Hôtel U modre Hvezdy Prague

 

  l'hôtel U Modre Hvezdy au 24 rue Celetna

 

Durant ce séjour, Chopin rencontra Vaclav Hanka (1791-1861), bibliothécaire du Musée,  polonophile, slavophile, et leader de la renaissance du nationalisme tchèque, et de qui Chopin apprit beaucoup de l’histoire de Prague. 

  

"Après bien des secousses en Eilwagen nous sommes arrivés à Prague hier midi. Nous avons été aussitôt à la table d'hôte. Après le dîner, nous nous rendîmes chez Hanka [...] Nous sommes restés longtemps dans la cathédrâle et n'avons plus trouvé Hanka chez lui. Dans l'ensemble, la ville, telle qu'on la découvre de la montagne sur laquelle s'élève le château, est belle. Elle est grande, ancienne et fut riche autrefois. J'ai emporté de Vienne six lettres qui m'avaient été remises peu avant mon départ. Il y en a cinq de Würfel et une de Blahetka, cette dernière adressée à Pixis le prie de me faire visiter le Conservatoire. Ici aussi, l'on voudrait que je me produise, mais je resterai à Prague trois jours seulement. D'ailleurs, je ne veux pas courir le risque d'abîmer ce que j'ai obtenu à Vienne (Prague a mal accueilli Paganini lui-même) et je me tiens tranquille."

 

(Chopin à sa famille à Varsovie, Prague le 22 août 1829)

 

 

Hanka l’emmena visiter la ville avec ses amis. Ils marchèrent par les rues étroites de la Vieille Ville, passèrent le Klementinum -alors Conservatoire de Musique, et le pont Charles sur la rivièreVltava pour escalader les rues escarpées et les marches de pierre du Château Hill jusqu'à ce qu'ils atteignent la Cathédrale St Vitus où fut donné, presque 40 ans plus tôt, le Requiem de Rosetti à la mort de Mozart.

 

 

 Prague le Pont Charles

 

Le Pont Charles, connu du temps de Chopin sous le nom de Pont de Pierre, ou Pont de Prague. Ce n'est qu'en 1871 qu'il devint le Pont Charles

  

  

 

Prague Conservatoire Klementinum

 

Le Klementinum (ancien Conservatoire de Musique du temps de Chopin)

 

 

  

"Würfel avait remis à son élève une série de lettres de recommandation pour ses collègues praguois qui, espérait-il, lui organiseraient un concert, et particulièrement Jean-Népomucène Stepanek, administrateur du théâtre royal [...]. Chopin ne remit pas la lettre à son destinataire : il redoutait de se faire éreinter par les critiques praguois, comme quelques mois plus tôt, le grand Paganini, traité de cabotin de l'archet. Il tenait à rapporter intacts à Varsovie les lauriers cueillis à Vienne. L'esprit plus libre, il entra néanmoins en relations avec quelques personnalités du milieu musical, tel Friedrich-Wilhelm Pixis (1786-1842) , professeur de violon au Conservatoire, qui l'accueillit chaleureusement et lui fit visiter le Conservatoire. Il rencontra chez lui par hasard le pianiste August-Alexander Klengel (1783-1852) de passage à Prague."

  

(MP.Rambeau, Chopin l'Enchanteur Autoritaire -L'Harmattan)

 

 

 "Chez Pixis, Klengel exécuta de ses fugues pendant deux heures. Quant à moi, je ne me suis pas mis au piano parce qu'on ne me l'a pas demandé. Klengel joue bien mais j'aurais désiré que ce fut mieux (silence !) [...]  Klengel se montra affectueux à mon égard. Avant de quitter la ville, j'ai passé deux heures environ chez lui".



(Chopin à sa famille à Varsovie, Dresde le 26 août 1829)

 

Estates Theatre Prague

 

Le Théâtre National (aujourd'hui connu comme le Estates Théâtre), où fut donnée la Première du Don Giovanni de Mozart en 1787

 

 

"Dès leur arrivée, les voyageurs étaient allés rendre visite à l'éminent philologue tchèque Vaclav Hanka (1791-1861), bibliothécaire du Musée Patriotique de Bohême, auquel une lettre de Hube les avait recommandés. Hanka était un ami de Fryderyk Skarbek et parlait polonais. [...] Au moment de se quitter, le 23 août, Hanka demanda à ses visiteurs de s'inscrire sur son livre d'or personnel. "

 

(MP.Rambeau, Chopin l'Enchanteur Autoritaire -L'Harmattan)  

 



"Nous avons visité Prague en un éclair, mais non sans profit. Hanka a été très heureux d'apprendre par moi des nouvelles de Monsieur Skarbek. Il nous a demandé d'écrire dans le livre réservé aux visiteurs du Musée de Prague. [...] Que peut faire en pareil cas un musicien ? Heureusement Maciejowski avait eu l'idée de noter dans l'album quatre strophes pour une mazurka. J'ai mis la musique et je me suis inscrit de la sorte à côté de mon poète de la façon la plus personnelle qui soit. Hanka s'est réjoui de cette mazurka composée spécialement pour lui et dédiée à ses mérites dans l'action et la lutte pour le slavisme. Il m'a remis pour Monsieur Skarbek, une collection complète de vues de Prague.

Je ne vous parlerai pas en détail des curiosités qu'il nous montra. La place me manque pour vous décrire la magnifique cathédrâle, le Saint Jean Népomucène en argent, la belle chapelle Venceslas inscrustée d'améthystes et d'autres pierres précieuses..."



Chopin à sa famille à Varsovie,  Dresde le 26 août 1829

   

Mazurka-en-sol.jpg

  

 

"L'autographe a été conservé: douze mesures d'une Mazurka en sol majeur sur un texte célébrant les liens légendaires entre les deux frères Lech, ancêtre des Polonais, et Cech, ancêtre des Tchèques, véritable petit manifeste pour une culture militante." (MP. Rambeau, Chopin l'Enchanteur autoritaire - L'Harmattan)

 

 

 

Photos  Source : L'Europe de Chopin, par Komarnicki et Zaluski - Chopin 2010



  

  

Pour le remercier de son chaleureux accueil, ils lui présentèrent une composition connue sous le nom de Mazurka de Prague en sol majeur, et l’écrivirent dans l’album de Hanka. Ignacy Maciejewski écrivit quatre strophes de poésie sur lesquelles Chopin composa la musique. Le manuscrit original, légèrement abîmé, peut être vu à la Bibliothèque du Musée National de Prague.

Repost 0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 22:25

 

"L'homme n'a pas le droit de détruire une espèce de plante ou d'animal, sous prétexte qu'elle ne sert à rien. Nous n'avons pas le droit d'exterminer ce que nous n'avons pas créé. Un humble végétal, un insecte minuscule, contiennent plus de splendeurs et plus de mystères que la plus merveilleuse de nos constructions."

 

 

 

                                                                                                  Professeur Jean Dorst

Repost 0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 23:21

 

"Poètes dans la Cité" a vu le jour grâce à la générosité de la Ville de Valenciennes, du Conseil Général du Nord, aux auteurs, aux écoles, aux maisons de quartier, aux libraires, aux membres du Cahier allant vers et à tous ceux qui ont répondu présents. 

 

Ce concours de poésie s'adresse aux enfants et le thème cette année était : "Dans le bois de la langue".

 

 

Le prix Poètes dans la Cité est appelé à prendre de l'importance dans la région du Nord, et même hors des frontières du département pour, peut-être, atteindre un jour une dimension nationale...

 

La remise des prix de la deuxième édition avait lieu le 6 avril 2013 dans l'auditorium St Nicolas de Valenciennes.

 

 

DSC06743 redim

 

 

DSC06795 redim

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(désolée, pour cette vidéo, un petit problème de son...)

 

 

 
 
 
 
Muriel Verstichel est poète, animatrice culturelle et présidente de l'association Le Cahier allant vers. Elle a publié plus d'une vingtaine de recueils.
 
 
 
Copie de DSC06755 redim

 

DSC06758 redim

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06759 mod redim

 

Les jeunes auteurs

 

 DSC06792 redim

 

    Sainte Cécile

 DSC06786 redim

 

La simplicité et la pureté des vitraux de l'auditorium, trop souvent dissimulés derrière les tentures

 

 

Après la remise des prix, et l'heure du conte (à la bibliothèque), le public a pu assister à une lecture Joël Bastard et la projection d'une vidéo de Richard Skryzak.

 

Joël Bastard est poète, romancier, auteur dramatique. Il a été publié -entre autres- chez Gallimard (Beule, le Sentiment du lièvre, Casaluna, Manière...

 

Richard Skryzak est vidéaste, poète et essayiste. Ses recherches esthétiques s'articulent essentiellement sur les concepts de Vanité et de Presque-Rien et ont été montrées dans plusieurs pays, à l'Orangerie (Paris) et sur ARTE.

C'est lui qui anime la table ronde et les débats de cette deuxième édition du Prix.

 

 

 DSC06801 redim

 

De gauche à droite sur la photo : Bernard Flinois, Richard Skryzak et Joël Bastard...

  

 

DSC06798 redim

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                 .... Denise Jardy-Ledoux et Muriel Verstichel

 

  

Denise Jardy-Ledoux est responsable des Editions du Douayeul. Conceptrice du "Prix des Beffrois", elle est également auteur de poésie et de nouvelles. A Douai, elle organise "Festi-poésie", les Soirées de l'Equitable et travaille avec de nombreux artistes.

 

 

DSC06721 redim

 

Etaient exposés des tableaux de Rémi Fiquet, 28 ans, artiste de Valenciennes. Idéaliste, il peint le monde comme il le perçoit, entre l'abstraction et la figuration. 

Il nous invite à l'Hôtel de Ville  de Valenciennes pour son exposition "L'Europe culturelle" du 23 avril au 2 mai 2013.

  

Egalement, des tableaux de Régis Lacomblez

  

Après les lectures des auteurs présents (Joanita Gabet, Nathalie Tison, Valérie Delisse, Sylvie Manier) s'est donné un concert de harpe celtique par Bernard Flinois.

  

Harpeur, graveur, peintre et calligraphe, Bernard Flinois a fabriqué lui-même sa harpe gaélique.

 

 

 

 

 

Remerciements à la boutique du livre, la libraire l'Etiquette et la Bouquinerie Lefebvre

  

 

 

Les Premiers Prix ont été attribués aux poèmes :

 

Le squelette mécanique (catégorie CE)

Rayanna, Lara, Jerey, Mohamed

Ma belle Amazonie (catégorie CM1)

Matéo Cerezo

La balade (catégorie CM2)

Elena Bennani

Le voyage (catégorie libre)

Eurydice Gabet

 

 

Photos et vidéos par Carmen Desor

 

 

Repost 0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 21:12

 

 

 

 

NOTRE PARTENAIRE

 

 

 

   

 

 banniere 728-90

 

 

 

LE PREMIER SITE DE COURS DE PIANO EN LIGNE POUR TOUS LES NIVEAUX

 

- de très grands professeurs pour vous guider

 

- 300 morceaux pas à pas

 

- des cours tous niveaux

 

- une méthode progressive pour apprendre les bases du piano et du solfège

 

 

  

 

 

Repost 0
Published by Carmen Desor - dans Divers
commenter cet article
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 15:11

 

J'ai le grand privilège d'être la dépositaire (je n'aime pas le terme de "propriétaire"...) du piano d'Alain Amand, un Grotrian Steinweg.

 

Aujourd'hui était le jour de son accord...

 

 

Copie de DSC06830

 

 

Impressionnant, lorsque les entrailles du piano sont mises à nu !

 

 

Copie de DSC06834

 

 Copie de DSC06833

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur Alain Beaucamp, des Pianos Beaucamp, en pleine action

 

 

 Copie de DSC06827

 

 

  DSC06826

 

 

 

Pianos Beaucamp

Accords, réparations, locations, achat et vente

108 avenue Dampierre

59300  Valenciennes

 

Tel. 03.27.46.27.91

Email : pianos.beaucamp@cegetel.net

 

 

Photos par Carmen Desor

 

   

Repost 0
Published by Carmen Desor - dans Divers
commenter cet article
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 10:06

 

Je vous invite à découvrir l'un des pianistes les plus talentueux

de la jeune génération :

 

 

Daniil Trifonov

 

 

 

 

 

Trifonov3-jpg.jpg

 

 

  DSC06224

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo C.Desor - Bruxelles décembre 2012

 

 

 

 


 

  

Daniil Trifonov, piano
Né en 1991 à Nijni-Novgorod, Daniil Trifonov a commencé l’étude du piano auprès de Tatiana Zelikman à la Gnesin School of Music de Moscou avant d’intégrer la classe de Sergei Babayan au Cleveland Institute of Music.

Lauréat de nombreux concours internationaux, il remporte en 2011 le premier prix du prestigieux concours Tchaïkovski de Moscou, après avoir reçu le premier prix du concours international Rubinstein de Tel Aviv. Il s’est également vu décerner le premier prix du concours de San Marino en 2008 et, deux ans plus tard, le troisième prix du seizième concours international Frédéric Chopin de Varsovie où il a également été primé pour la meilleure interprétation des Mazurkas.

Daniil Trifonov s’est produit en soliste et en récital à Carnegie Hall, à l’Orchard Hall de Tokyo, au Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, au Teatro La Fenice de Venise, au Philharmonic Hall de Varsovie. Il a joué avec l’orchestre philharmonique de Varsovie, l’orchestre de la radio polonaise, l’orchestre de la radio viennoise, la Sinfonietta de Lausanne, le Sinfonia Varsovia sous la direction de Krzysztof Penderecki.
Il est également l’invité régulier des festivals de Rheingau, Trieste, Brighton, Santo Stefano et des Wiener Festwochen.

Il enregistre depuis 2012 chez Decca chez qui vient de sortir un cd d’oeuvres de Chopin.

 

(source : site du Musée du Louvre)

 

   

 

 

Repost 0
Published by Carmen Desor - dans Divers
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 19:32

 

DSC06656 redim

 

DSC06658 redim

 

Le discours inaugural, par le maire, Monsieur Fabien Thiemé....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                      ... et l'adjointe à la culture, Madame Laurence Morel

 

 

DSC06691 redim

 

 Aurélie Sarrazyn, de l'équipe organisatrice, et son père SAFRAN, producteur d'extensions de mémoire

 

GEDC0351 redim

 

  DSC06687 redim

 

 avec Muriel Verstichel, poétesse et présidente de l'Association Le Cahier allant vers...

 

 

Muriel et moi proposons des lectures-concerts sur le pianiste Alain Amand, basées sur l'ouvrage Quintessences consacré au pianiste.

 

DSC06680 redim

 

Muriel, en pleine explication sur ses activités culturelles

 

DSC06694 redim

 

 

 Mes voisins de stand : les Editions Nord Avril (avec Patrice Dufossé à droite)

et une jeune auteur : Léa Colin 

 

 

 

Photos par Carmen Desor 

 

 

 

Repost 0
Published by Carmen Desor - dans Salons du Livre
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 21:22

 

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.

DSC02514

 

Itinéraire I - Etape 23 : Nowy Swiat 67/69 

 

 

 Palais Zamoyski 01

 

La soeur de Frédéric Chopin, Izabella Barcinska, y vivait lorsqu'eut lieu le 19 septembre 1863, l'attentat contre la vie du général Berg. En représailles, le piano de Chopin fut jeté par la fenêtre. Choqué par cet acte barbare, le poète Cyprian Norwid écrivit son poème "Le piano de Chopin".

 

Après l'échec de l'attentat, le Palais Zamoyski fut confisqué par les autorités russes.

 

Il faut ajouter qu'en 1861, la mère de Frédéric Chopin, Justyna, mourut dans l'appartement d'Izabella au Palais Zamoyski.

 

 

Izabella Chopin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                             Izabella Chopin Barcinska

 

 

  Photo par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 20:53

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.

DSC02514

 

Itinéraire I - Etape 22 : Nowy Swiat 72 (ex.1320)

 

 

Du côté opposé à la maison du Dr Kozicki, là où se trouve à présent une aile du Palais Staszic, se tenait une annexe dans laquelle Jozefa Werbusz dirigeait un pensionnat de jeunes filles avant 1826. La soeur aînée de Frédéric Chopin, Ludwika Marianna, y étudia, comme le fit probablement sa jeune soeur Izabella.

 

Ludwika Chopin

 

                   Ludwika Chopin

Izabella Chopin

 

 

Jozefa Werbusz était la femme de Kazimierz

Werbusz, professeur de calligraphie, de Polonais

et de Russe au lycée de Varsovie et à l'Ecole

Militaire, qui était une proche connaissance

de Nicolas Chopin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                 Izabella Chopin

 

 

 

 

 

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 22:32

 

Jean-Baptiste Carpeaux

 

Autoportraits

 

Exposition permanente au Musée de Valenciennes

 

 

Copie-de-DSC01327.JPG

 

DSC01328.JPG

 

 

Copie-DSC01329.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01330.JPG

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher