Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 16:44

 

Nohant... Un lieu hors du temps

 

 

DSC04508

 

 

Suivez le panneau, et vous voilà au pied des deux cèdres plantés par George Sand à la naissance de ses enfants

 

 

DSC04761.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soleil s'était invité, contribuant à ces quelques moments d'état de grâce qui allaient se jouer là, dans le parc, derrière la maison, dans le décor que voyait chaque jour Chopin de la fenêtre de sa chambre...

 

 

 

 

 DSC04763.JPG

 

 

L'intermède musical et littéraire donné par Yves Henry et Brigitte Fossey dans le cadre du Festival de Nohant pouvait commencer, ce samedi 21 juillet 2012. Il est 18 heures, et Brigitte Fossey lit les lettres de Chopin écrites lors de son séjour en Angleterre et en Ecosse en 1848. La lecture est ponctuée par des oeuvres du compositeur interprétées par le pianiste Yves Henry, sur le piano Broadwood utilisé par Chopin lui-même cette année-là pour plusieurs de ses concerts.

 

 

DSC05020.JPG

 

 

 

 

Le son est d'époque et s'échappe des fenêtres ouvertes, tandis que le piano, invisible pour le public, chante dans la maison. Calée au pied de l'un des cèdres (celui de Maurice, ou de Solange ?), je me replonge dans une atmosphère semblable à celle des concerts du dimanche   dans la maison natale de Chopin à Zelazowa Wola...  Et je me plais à imaginer que nous sommes au début des années 1840 et que c'est Frédéric qui joue, tandis que les invités de George se promènent au jardin...

 

 

DSC05022.JPG

 

DSC05024.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC05034.JPG

 

 

 

Voici le piano utilisé par Yves Henry, et sur lequel Chopin avait joué en 1848 à Edimbourg....

 

 

DSC05048.jpg

 

DSC05050.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et son enlèvement ...

 

 

DSC05073.JPG

 

   

 

 

DSC05075.JPG

 

 

Pour clore ces moments enchanteurs, un cocktail bien sympathique était offert  !

   

 

DSC05062.JPG

 

 

Ah oui, j'oubliai.... Je n'ai pas pu résister à me faire prendre en photo avec Monsieur Yves Henry !  Histoire d'immortaliser cette rencontre...

 

 

DSC05070.JPG

 

 

A l'année prochaine, Nohant...

 

 

 

D'autres vidéos de ce concert-lecture disponibles sur Dailymotion

 

 

 

 

Photos et vidéos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 20:44

 

 

Vic-eglise-St-Martin-03.JPG

 

DSC04438.jpg

 

 

 DSC04449.JPG

 

 

Cette église romane recèle des fresques remarquables du XIIè siècle, découvertes par le curé Périgaud, protégées et classées dès 1851, grâce à l'intervention de George Sand et de Prosper Mérimée. Parmi les scènes représentées, on peut reconnaître l'enfance du Christ, la Cène, la Passion et des épisodes de la vie de Saint Martin.

 

Ces fresques sont reproduites dans toutes les histoires de la peinture. L'église fut classée Monument Historique en 1862.

 

 

DSC04404.jpg

 

 DSC04406.JPG

 

 DSC04412.JPG

 

DSC04421.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC04425.JPG

 

 DSC04429.jpg

 

 DSC04441.jpg

 

 

Nul doute que, si Chopin n'a pas connu ces fresques, découvertes en 1849 alors qu'il passa son dernier été à Nohant en 1846, il a très bien connu cette église St Martin de Nohant-Vic, située à quelques centaines de mètres du manoir de George Sand.

 

 

Ouverte tous les jours de 9 H à18 H. Entrée gratuite, visite guidée sur demande.

Tél. 02.54.31.07.37

Mail : paroissel@free.fr

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 21:20

 

Enfin, on ne peut quitter Nohant sans s'arrêter à la petite église Ste Anne qui fut le paysage quotidien de Chopin, tant elle est proche de la maison de George Sand.

 

 

BILD0138

 

DSC01006

 

 

"L'église qui est si basse, qu'on est forcé d's'y mettre à g'noux !" (Gabriel Nigond)

 

 

DSC01008

 

DSC01025

 

Le toit est pyramidal à quatre pans : il abrite une cloche qui a un très joli son.

« Le 18 mars 1848, la cloche tinta (il s’agit d’une ancienne cloche) pour annoncer un office religieux : un service à la mémoire de ceux qui, à Paris, venaient de donner leur vie pour chasser le roi Louis-Philippe. Un jeune homme distingué recevait les arrivants, c’était le nouveau maire, Mr Maurice Sand, à peine âgé de 25 ans. »

Le 10 juin 1876, la cloche tinta pour accompagner George Sand au petit cimetière de famille. La romancière n’était pas pratiquante, mais sa fille Solange avait exigé des obsèques religieuses que vint célébrer l’Abbé Villemont, curé de Vic, qui en avait demandé l’autorisation à l’Archevêque de Bourges. Une quinzaine de célébrités parisiennes étaient présentes ainsi que les paysannes «venues prier pour elle, encapuchonnées, le chapelet à la main. Pour moi, dit Ernest Renan, j’eusse regretté de passer, sans entrer, devant le porche abrité de tant d’arbres. »

La cloche actuelle fut offerte par Mme Calamata, belle-mère de Maurice Sand, en remplacement de l’ancienne, fêlée, qui refusait alors tout service ! La cérémonie de consécration eut lieu le 9 septembre 1894. Elle fut présidée par l’Abbé Mugnier, ami de la famille, en présence de l’Abbé Villemont, curé de Vic. Le parrain de la cloche, l’abbé Huvelin, malade, ne put venir bénir sa filleule « Joséphine », qui porte gravé sur ses flancs « Mon parrain est l’Abbé Jean Huvelin », suivi de la mention « en mémoire de ma donatrice, Joséphine Calamata » 

 

DSC01014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01022

 

DSC01023

 

 DSC01028

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01035

 

 DSC01016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01030

 

 DSC01018

 

DSC01134

 

DSC01007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BILD0162

 

 

L'Association de Sauvegarde de l'Eglise de Nohant (ASEN)a pour but la sauvegarde, la restauration et la mise en valeur de l'église par la collecte de dons privés, du mécénat d'entreprise et de subventions publiques. En parallèle, l'ASEN organise de nombreuses manifestations (exposition, concert, journée des peintres, vente aux enchères)

 

 

http://www.ase-nohant.org/fr/home.html

 

 

Les textes sont tirés de la brochure et du site de l'ASEN

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : sur ses pas en Berry
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 17:27

 

"Il est des tableaux tellement justes, tellement ancrés dans la mémoire collective, tellement immuables, qu'il serait vain de vouloir les bousculer. Le hameau de Nohant, tant et tant de fois écrit, peint et photographié est de ceux-là. Une harmonie parfaite de l'espace : quelques maisons anciennes, une église tout en humilité, une place autrefois plantée d'ormes au sombre feuillage, aujourd'hui ombragée par d'élégants tilleuls, l'entrée du château, comme on appelle ici la maison de George Sand avec son grand portail de fer forgé..." (Georges Buisson)

 

 

DSC00987

 

DSC00997

 

DSC00999

 

Nohant est un petit village au coeur du Berry, avec une atmosphère calme et particulière, une couleur sable qui domine, une nature omniprésente. Une place avec ses arbres, son église romane minuscule et tout près, l'ancienne demeure de George Sand. Intacte. Miraculeusement conservée telle qu'à l'époque de la romancière et devenue Monument Historique grâce à la petite-fille de cette dernière, Aurore.

 

BILD0155

 

C'est à Nohant, durant sept longues périodes estivales de 1839 à 1846 (1840 excepté), que Chopin, au cours de sa liaison -pas toujours très heureuse- avec Sand, composa la plus grande partie de son oeuvre.

 

 

DSC01087

 

 

BILD0140

 

 

"Chopin voulait toujours Nohant et ne supportait jamais Nohant."

(G. Sand)

 

 

Venir à Nohant, c'est réellement marcher dans les pas de Chopin, caresser les murs qu'il a frôlés, fouler les carrelages et les marches d'escalier qu'il a foulés, poser le regard sur des portraits ou des objets qu'il a lui-même touchés ou contemplés. Humer l'air et les arbres qu'il a lui-même humés. Un bain d'authenticité pour tous ceux qui tentent de s'approcher de lui au plus près. Y respirer ses joies et ses souffrances dont les murs, on le sait, gardent la mémoire pour les restituer dans le temps. 

 

 

DSC01127

 

L'entrée de la propriété

 

DSC01052

 

Le château, façade avant

 

DSC01049

 

Le château, façade arrière. La chambre de Chopin était à l'étage

 

DSC01041

 

De la fenêtre de sa chambre, Chopin découvrait les deux cèdres plantés successivement à la naissance de Maurice et de Solange.

 

DSC01043

 

DSC01090

 

L'entrée et la montée d'escaliers. Seule la peinture murale est postérieure à Chopin.

 

DSC01093

 

La salle à manger, qui vit défiler tant de convives. Sand avait l'art de recevoir. Chopin lui avait offert le service de verres bleu et ambre qui orne encore la table aujourd'hui.

 

DSC01094

 

Le salon de Nohant, orné de portraits de famille. De très longues conversations, des débats passionnés, des lectures à haute voix se tenaient ici.

 

DSC01121

 

En haut de l'escalier, l'entrée de la chambre de Chopin, avec ses doubles portes capitonnées installées par Sand pour que le compositeur puisse travailler au calme.

 

DSC01115

 

 

La chambre de Chopin, très vaste, a été divisée en deux par George Sand plusieurs années après leur rupture. Il ne reste pratiquement rien des traces de son passage dans ces lieux...

 

 

 

Sur ce site, vous pouvez trouver une vidéo vous proposant une visite

de la maison de George Sand :

 

http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=4784&identifiant=2011614PLG0TZ6BLVCKRXP4IQE3SIHUX

 

 

 

 

Infos utiles :

Bureau du Tourisme

36400  NOHANT

Tél. 02.54.31.07.37

bureau-tourisme.nohant@laposte.net

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : sur ses pas en Berry
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 22:59

 

A Nohant, sur la propriété de George Sand à deux pas du "château" se trouve le petit cimetière de la famille de l'écrivain, jouxtant celui du village. On y accède par une petite porte.

 

 

DSC01069

 

 

DSC01068

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'ombre d'un vieil arbre majestueux, couchés pour certains sous le lierre sauvage et au creux des racines profondes, se trouvent ici quelques uns des êtres qui ont particulièrement compté dans la vie de Frédéric Chopin : George, Solange, Maurice... On est étonné et charmé par la simplicité du lieu, sans prétention, sans ostentation, par la nudité des tombes aux noms presque effacés par le temps, ces noms qui pourtant continueront à exister, avec toutes les passions qu'ils évoquent, dans les livres relatifs à Chopin.

 

 

DSC01054

 

 

 DSC01060

 

DSC01056

                                                                                                                                                          

        

 DSC01059

 

GEORGE SAND

Amantine Lucile Aurore DUPIN

Baronne DUDEVANT

Née à Paris le 5 juillet 1804

Morte à Nohant le 3 juin 1876

 

 

DSC01058

 

 DSC01057

 

 

 

 

 

 

 DSC01067

                                

                

 

DSC01063

 

 

Les tombes de Solange - qui fut si proche de Chopin - et de sa fille Jeanne.

 

 

DSC01064

 

GABRIELLE

SOLANGE

CLESINGER

NEE
DUDEVANT SAND

MERE DE JEANNE, NEE A NOHANT

LE 13 SEPTEMBRE 1828

MORTE A

PARIS

LE 17 MARS

1899

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : sur ses pas en Berry
commenter cet article

Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher