Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 22:15

 

Suite de mon récent voyage en Mazovie : avant Zelazowa-Wola, un nouveau détour par Brochow s'imposait. Frustrée de ma visite antérieure (l'église était fermée !), je trouvai enfin l'édifice ouvert pour la messe dominicale. Je vous invite donc à rentrer...


Brochow-001.JPG

 

 

 

DSC09680.JPG

 

DSC09652

 

Dans cette église fut baptisé Fryderyk Chopin le 23 avril 1810.


DSC09649.JPG

 

067

DSC09645

 

DSC09674

 

DSC09658

 

DSC09659

 

062

 

C'est aussi dans cette église que les parents du compositeur se sont mariés en 1806, et où, en 1832, on a célébré le mariage de sa soeur aînée Ludwika.

 

068

 

Cette église fortifiée est l'un des plus précieux monuments de l'architecture sacrale polonaise.

Voici quelques photos anciennes prises au début du 20ème siècle.

 

Photo-1915.jpg

Photo-1916-suite-1.jpg

Photo-1916-suite-3.jpg

Photo-1916-suite-2.jpg

Photo-1916.jpg

 

 

Vous pouvez retrouver d'autres articles sur Brochow dans cette catégorie "lieux liés au compositeur".

 

 

Photos par Carmen Desor



Repost 0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 20:40

 

Voici un plan de situation qui vous permettra de mieux visualiser les lieux qui furent familiers à Chopin, dans cette Mazovie qu'il aimait tant : Zelazowa Wola, Brochow, Sochaczew...

 

 

DSC07500

 

(cliquez sur le plan pour accèder au document)

     

 

Varsovie - Zelazowa Wola = 55 km

Zelazowa Wola - Sochaczew = 7 km  

Zelazowa Wola - Brochow  =  11 km 

 

 

 

 


Repost 0
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 18:21

 

Cet article fait suite au précédent sur le sujet.

 

A Prague, Chopin réside rue Celetna, au n° 24 à l'hôtel du Cheval Noir. Y étaient déjà descendus Paganini, Glinka, Moniuszko et Wagner.

 

DSC07741 - Copie

 

DSC07757 - Copie

l'ancien hôtel du Cheval Noir (U Modre Hvezdy) 

 

 

DSC08341 - Copie

 

 DSC08342 - Copie

 

 

 

 

 

 

La rue Celetna va de la Place de la Vieille-Ville à la Tour Poudrière. C'était la voie royale menant au château. C'est aujourd'hui la rue piétonne la plus élangante du quartier, bordée de superbes porches et fenêtres baroques. Elle garde les traces de la présence de la famille Kafka (aux n° 2, 3 et 12).

 

59.jpg

 

 

 

A l'entrée de la rue Celetna se trouvait, au n° 588, l'hôtel Beim goldenen Engel (la maison à l'ange d'or). La diligence de Chopin s'y arrêta à son arrivée à Prague. Mozart y séjourna en 1787, ainsi que les parents de Chopin en route vers Karsbad.

 

DSC08326 - Copie

 

 

DSC08322 - Copie

 

DSC08323 - Copie

 

 

DSC08327 - Copie

DSC07735.JPG

 

La Tour poudrière , vue de la rue Celetna.

C'est l'un des derniers vestiges des remparts de la vieille ville. Elle fut édifiée à la fin du 14ème siècle. Lorsque, au 18ème siècle, elle perdit sont caractère défensif, elle abrita un dépôt de munitions, d'où son nom. Sa forme néo-gothique actuelle date de la seconde moitié du 19ème siècle.

 

DSC07733.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07734.JPG

 

 

                                                                                                                                                                à suivre

 

 

  Photos par Carmen Desor

 

 

Repost 0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 21:16

 

Dans la première moitié du 19ème siècle, Tepliz (aujourd’hui Teplice, à environ 90 km de Prague) était la station thermale tchèque la mieux connue et visitée par beaucoup de personnes éminentes venant de toute l’Europe, y compris la Pologne.

 

Le 24 août 1829, Chopin voyagea jusqu’à Teplitz  où il séjourna deux jours. Il passa une demi-journée à Dux toute proche (maintenant Duchcov), visitant le château local célèbre pour le séjour de plusieurs années de Giocomo Casanova (connu également sous le nom de Château de Waldstein, Valdštejn ou Wallenstein , et surnommé Château de Casanova). 

 

Chateau-de-Duchcov.jpg

 Château de Duchcov

 

 

Après son arrivée, Chopin rencontra Ludwik Łempicki qui organisa un concert au château appartenant à la famille ducale de Clary-Aldringen.

 

  

Chateau-musee-Teplice.jpg

 

 Peter-Franza-la-place-du-Chateau-au-debut-du-19eme-siec.jpg

Peter Franza, place du Château au début du 19ème siècle

 

Place-du-Chateau-vers-1810.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                     Place du Château vers 1810

    

 

Chateau-de-Teplice.jpg

 Château de Teplice, actuel siège du Musée Régional

 

 

 Hotel-de-Chopin-a-Teplice.jpg

 Hôtel où résida Chopin

 

Construit en 1824 sous un autre nom, l'actuel hôtel Prince de Ligne, récemment restauré, et où résida Chopin, se trouve face au Château de Teplice.

 

 

Le programme du concert de Chopin comportait de nombreuses variations et improvisations et reçut un excellent accueil du public. Il en est fait mention dans plusieurs lettres et agendas. La seule trace de la visite de Chopin à Tepliz est un piano au Musée Régional, portant une plaque en allemand spécifiant que le 25 août 1829, Chopin s’est produit sur cet instrument.

 

 

Piano-Bosendorfer-a-Teplice.jpg

            Piano Bösendorfer sur lequel se produisit Chopin à Teplice

 

 

 

Le 26 août, Chopin et ses amis quittèrent Tepliz pour Dresde et Varsovie.

 

Chopin visita Tepliz à deux autres occasions, en 1835 et 1836, sur invitation de ses amis tchèques, mais à part les mentions de ce séjour dans les agendas, aucune autre trace ne survécut.

 

 

 

Source et illustrations : l'Europe de Chopin, par Hanna et Juliusz Komarnicki

 

 

 

Repost 0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 17:29

 

RENDU DE NOUVEAU A LA CULTURE NATIONALE

 

 

Palais-Domaniowski-1.jpg

 

 

 

En 1845, Adam Bogumił Helbich, médecin qui eut des mérites dans les combats de l'Insurrection de Novembre, décoré de l'ordre Virtuti Militari, acheta KONARY.

A.B. Helbich fut pionnier de la chirurgie polonaise. Son père fut compagnon d'armes de Nicolas Chopin, père de Frédéric. C'est pourquoi Frédéric Chopin venait dans le domaine de Konary (près de Radom). Il y donna même un concert pendant la noce au palais Bronikowski. 

 

 

 

Adam-Bogumil-Helbich.jpg

 A.B. Helbich

 

 

Dans les années 70 du 19ème siècle, Adam Bogumił Helbich rénova le palais de Konary (palais Domaniowski) , construit d'après les projets de Marconi, et s'y installa pour toujours. Il soigna gratuitement les habitants du voisinage et les aida de différentes façons. Il fut un exemple de patriotisme digne d'imitation. Il mourut en 1881.

 

 

  

Le palais Domaniowski a subi d'importants travaux de rénovation en 2010. C'est maintenant un hôtel prestigieux près de Radom. 

 

 

 

 

 

Repost 0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 21:26

 

Durant son premier grand voyage à l'étranger en 1829, Chopin s'arrêta au palais de Żychlin 

 

 

 

Zychlin-palais.jpg

 

 

"Le 2 septembre Maciejowski, Brandt et Chopin reprirent le chemin de Varsovie, via Wroclaw. Le "grand voyage" était terminé, mais pas les réjouissances. Les jeunes gens s'arrêtèrent en effet à Kalisz chez un ami de Nicolas Chopin, le docteur Adam Bogumil Helbich (1796-1881). Comme il s'apprêtait à partir pour Żychlin, près de Konin, au mariage de la fille d'un de ses amis, Melania Bronikowska, il les emmena avec lui.

Les festivités de la noce durèrent trois jours. De cet épisode peu connu de la vie de Chopin, les Mémoires du docteur Helbich font revivre un moment tout à fait charmant  de la vie de société en province. Le 10 septembre, en attendant le départ, les jeunes gens jouèrent à un jeu de société où les perdants recevaient un gage. L'un d'eux reçut l'ordre d'exécuter une action qui ferait plaisir à tout le monde. Il sortit et revint avec une branche de lierre enrubannée. En la mettant sur la tête de Chopin, il dit : "Je couronne le talent et la vertu". Les applaudissements se prolongeaient et ne cessaient de se renouveler. Frédéric avait des larmes qui lui coulaient sur les joues et je crois bien que dans toute l'assemblée, personne n'avait les yeux secs". "

 

 

Zychlin-salon-copie-2.jpg

 

Le salon

 

Zychlin-monument-Chopin.jpg

 

  Un monument et une plaque commémorent le passage de Chopin à Żychlin

 

 

Zychlin-plaque.jpg

 

 

 

 

Source :  

"Chopin, l'enchanteur autoritaire", par M.P Rambeau (Ed. L'Harmattan) pour le texte,

 et le site  http://www.staff.amu.edu.pl/~gmazurek/zpd/zych.htm

  

 

 

 

 

Repost 0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 20:50

 

 

Chopin visita la région de la Bohême et sa capitale Prague à trois occcasions, dont la première à l'été 1829 durant son retour de Vienne, accompagné de quatre amis.

 

La 1ère fois, venant de Cracovie, il traverse la frontière polonaise à Cieszyn le 30 juillet 1829 puis voyage d'une traite à travers la Moravie, passant Olomunc, Brno et Mikulov. Le jour suivant, il arrive à Vienne. Il y reste presque trois semaines, avant de se remettre en route pour Varsovie, accompagné de ses trois amis, Ignacy Maciejewski, Alfons Brandt et un marchand de Gdansk du nom de Norman. Leur itinéraire de retour est différent de celui de l'aller. Une diligence rapide quitte l'Hôtel de la Ville de Londres, à Vienne, à 10 heures le 19 août 1829, passe par Znoymo, Moravsky Budejovice et Jihlava.

La diligence arrive à Prague le 21 août, s'arrêtant en face de l'Hôtel de l'Ange doré (Beim goldenen Engel) dans la rue Celetna au n° 588. C'est dans ce même hôtel que Wolfgang Amadeus Mozart résida en 1787, ainsi que les parents de Chopin en 1835, en chemin vers Karlsbad.

Cependant, Chopin et ses amis ne choisirent pas cet hôtel. Après le déjeuner, ils se dirigèrent vers un hôtel plus moderne et populaire U Modre Hvezdy  - l'Hôtel du Cheval Noir -construit en 1818 près de la Tour poudrière.  Peu avant l'arrivée de Chopin, Paganini, Glinka, Moniuszko et Wagner étaient descendus dans cet hôtel.

 

 

 

Hôtel U modre Hvezdy Prague

 

  l'hôtel U Modre Hvezdy au 24 rue Celetna

 

Durant ce séjour, Chopin rencontra Vaclav Hanka (1791-1861), bibliothécaire du Musée,  polonophile, slavophile, et leader de la renaissance du nationalisme tchèque, et de qui Chopin apprit beaucoup de l’histoire de Prague. 

  

"Après bien des secousses en Eilwagen nous sommes arrivés à Prague hier midi. Nous avons été aussitôt à la table d'hôte. Après le dîner, nous nous rendîmes chez Hanka [...] Nous sommes restés longtemps dans la cathédrâle et n'avons plus trouvé Hanka chez lui. Dans l'ensemble, la ville, telle qu'on la découvre de la montagne sur laquelle s'élève le château, est belle. Elle est grande, ancienne et fut riche autrefois. J'ai emporté de Vienne six lettres qui m'avaient été remises peu avant mon départ. Il y en a cinq de Würfel et une de Blahetka, cette dernière adressée à Pixis le prie de me faire visiter le Conservatoire. Ici aussi, l'on voudrait que je me produise, mais je resterai à Prague trois jours seulement. D'ailleurs, je ne veux pas courir le risque d'abîmer ce que j'ai obtenu à Vienne (Prague a mal accueilli Paganini lui-même) et je me tiens tranquille."

 

(Chopin à sa famille à Varsovie, Prague le 22 août 1829)

 

 

Hanka l’emmena visiter la ville avec ses amis. Ils marchèrent par les rues étroites de la Vieille Ville, passèrent le Klementinum -alors Conservatoire de Musique, et le pont Charles sur la rivièreVltava pour escalader les rues escarpées et les marches de pierre du Château Hill jusqu'à ce qu'ils atteignent la Cathédrale St Vitus où fut donné, presque 40 ans plus tôt, le Requiem de Rosetti à la mort de Mozart.

 

 

 Prague le Pont Charles

 

Le Pont Charles, connu du temps de Chopin sous le nom de Pont de Pierre, ou Pont de Prague. Ce n'est qu'en 1871 qu'il devint le Pont Charles

  

  

 

Prague Conservatoire Klementinum

 

Le Klementinum (ancien Conservatoire de Musique du temps de Chopin)

 

 

  

"Würfel avait remis à son élève une série de lettres de recommandation pour ses collègues praguois qui, espérait-il, lui organiseraient un concert, et particulièrement Jean-Népomucène Stepanek, administrateur du théâtre royal [...]. Chopin ne remit pas la lettre à son destinataire : il redoutait de se faire éreinter par les critiques praguois, comme quelques mois plus tôt, le grand Paganini, traité de cabotin de l'archet. Il tenait à rapporter intacts à Varsovie les lauriers cueillis à Vienne. L'esprit plus libre, il entra néanmoins en relations avec quelques personnalités du milieu musical, tel Friedrich-Wilhelm Pixis (1786-1842) , professeur de violon au Conservatoire, qui l'accueillit chaleureusement et lui fit visiter le Conservatoire. Il rencontra chez lui par hasard le pianiste August-Alexander Klengel (1783-1852) de passage à Prague."

  

(MP.Rambeau, Chopin l'Enchanteur Autoritaire -L'Harmattan)

 

 

 "Chez Pixis, Klengel exécuta de ses fugues pendant deux heures. Quant à moi, je ne me suis pas mis au piano parce qu'on ne me l'a pas demandé. Klengel joue bien mais j'aurais désiré que ce fut mieux (silence !) [...]  Klengel se montra affectueux à mon égard. Avant de quitter la ville, j'ai passé deux heures environ chez lui".



(Chopin à sa famille à Varsovie, Dresde le 26 août 1829)

 

Estates Theatre Prague

 

Le Théâtre National (aujourd'hui connu comme le Estates Théâtre), où fut donnée la Première du Don Giovanni de Mozart en 1787

 

 

"Dès leur arrivée, les voyageurs étaient allés rendre visite à l'éminent philologue tchèque Vaclav Hanka (1791-1861), bibliothécaire du Musée Patriotique de Bohême, auquel une lettre de Hube les avait recommandés. Hanka était un ami de Fryderyk Skarbek et parlait polonais. [...] Au moment de se quitter, le 23 août, Hanka demanda à ses visiteurs de s'inscrire sur son livre d'or personnel. "

 

(MP.Rambeau, Chopin l'Enchanteur Autoritaire -L'Harmattan)  

 



"Nous avons visité Prague en un éclair, mais non sans profit. Hanka a été très heureux d'apprendre par moi des nouvelles de Monsieur Skarbek. Il nous a demandé d'écrire dans le livre réservé aux visiteurs du Musée de Prague. [...] Que peut faire en pareil cas un musicien ? Heureusement Maciejowski avait eu l'idée de noter dans l'album quatre strophes pour une mazurka. J'ai mis la musique et je me suis inscrit de la sorte à côté de mon poète de la façon la plus personnelle qui soit. Hanka s'est réjoui de cette mazurka composée spécialement pour lui et dédiée à ses mérites dans l'action et la lutte pour le slavisme. Il m'a remis pour Monsieur Skarbek, une collection complète de vues de Prague.

Je ne vous parlerai pas en détail des curiosités qu'il nous montra. La place me manque pour vous décrire la magnifique cathédrâle, le Saint Jean Népomucène en argent, la belle chapelle Venceslas inscrustée d'améthystes et d'autres pierres précieuses..."



Chopin à sa famille à Varsovie,  Dresde le 26 août 1829

   

Mazurka-en-sol.jpg

  

 

"L'autographe a été conservé: douze mesures d'une Mazurka en sol majeur sur un texte célébrant les liens légendaires entre les deux frères Lech, ancêtre des Polonais, et Cech, ancêtre des Tchèques, véritable petit manifeste pour une culture militante." (MP. Rambeau, Chopin l'Enchanteur autoritaire - L'Harmattan)

 

 

 

Photos  Source : L'Europe de Chopin, par Komarnicki et Zaluski - Chopin 2010



  

  

Pour le remercier de son chaleureux accueil, ils lui présentèrent une composition connue sous le nom de Mazurka de Prague en sol majeur, et l’écrivirent dans l’album de Hanka. Ignacy Maciejewski écrivit quatre strophes de poésie sur lesquelles Chopin composa la musique. Le manuscrit original, légèrement abîmé, peut être vu à la Bibliothèque du Musée National de Prague.

Repost 0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 20:16

 

 

Dscn6533 Antonin Palac Radziwillow

 

 

Le palais en bois de mélèze d'Antonin a été épargné par tous les cataclysmes des guerres et est resté intact jusqu'à aujourd'hui, dans un état parfait. Il a été entièrement restauré dans les années 1970 et appartient aujourd'hui au Centre d'Art et de Culture de Kalisz.

 

   

DSCN6538

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6541

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6542

 

            Frédéric Chopin fut l'hôte du palais d'Antonin en 1827 et 1829

 

 

L'intérieur du corps de bâtiment central est occupé sur trois étages par la Salle à Cheminée, appelée aussi Salle de chasse, avec un pilier central décoré de bois de cerfs et des portraits du prince Antoni, de ses filles Wanda et Eliza et de Frédéric Chopin. C'est aujourd'hui un restaurant et un café.

 

 

DSCN6504

 

 DSCN6492

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6526

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dscn6495 Antonin Palac Radziwillow

 

DSCN6564

 

 

Dans l'une des salles latérales a été aménagé un Salon de Musique dans lequel sont exposés des portraits, des bustes, le masque mortuaire de Chopin et le moulage de sa main. Il s'y trouve aussi un piano Buchholtz et de nombreux ouvrages concernant Antonin.

 

 

DSCN6475

 

 

Dans le palais ont également été aménagées des chambres d'hôtel pour les touristes ou pour les hommes d'affaires participant aux réunions, cours et conférences organisés sur place.

 

Devant le palais se trouve un buste de Chopin, oeuvre de M. Owczarski.

 

 

Dscn6539 Antonin Buste Chopin 

 

 DSCN6540

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout autour du palais s'étend un parc anglais de douze hectares, avec deux étangs, de nombreux arbres classés, dont une majorité de chênes. Il s'y trouve aussi la chapelle funéraire des Radziwill et le petit cimetière d'une partie de la famille

 

 

Eglise des Radziwill 02

 

DSCN6548

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

Source : Sur les pas de Chopin, Bosz

 

 

 

Repost 0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 21:04

 

head dworek en

 

 

Depuis 1946 se tient à Duszniki Zdroj un Festival International de Piano Chopin, l'un des plus importants au monde. C'est le plus vieux festival ininterrompu dans le monde, ainsi que le plus vieux festival de musique polonais.

Chaque année, tous les plus grands pianistes internationaux et les fans de Chopin se retrouvent dans le "manoir".

Durant le festival, des master-classes sont données par les plus éminents professeurs.

 

 

Duszniki Rafal Blechacz 2005

 

 Rafal Blechacz, durant une leçon publique, avant sa participation au Concours Chopin 2005

(dont il sortira vainqueur). En arrière-plan, le professeur Arie Vardi, directeur du Concours

de piano Rubinstein de Tel Aviv

 

 

Et Rafal Blechacz, lors de sa participation au Festival en 2006 :

 

rafal-blechacz-2

 

rafal-blechacz-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le prochain Festival se tiendra du 05 au 13 août 2011.

    

http://www.chopin.festival.pl/festiwal-chopinowski/program-66-festiwalu?lang=en

 

 

 

En 1989 fut créée la Fondation des Festivals de Piano internationaux Chopin à Duszniki Zdroj, qui poursuit le travail de ses prédécesseurs. Elle organise les festivals, rassemble les archives (éditions, photos, médailles commémoratives, vidéos, enregistrements...).

   

 

foto-fundatorzy-300x199  

Founders: Kazimierz Działocha, Jan Lipiec, Andrzej Merkur, Jerzy Swoboda.

 

 

DZ la Fondation Chopin façade 01

                                                                                                                                          Photo Carmen Desor

 La façade de la Fondation

 

 DZ la Fondation Chopin plaque

                                                                                                                                            Photo Carmen Desor

 

Foundation Office

Rynek 10

57-340  Duszniki Zdroj

Pologne

Tel./Fax : +48 74 86 69 280 / +48 74 86 69 024

email : chopin@festival.pl

 

 

 

DZ la Fondation Chopin intérieur 01

                                                                                                                                                            Photo Carmen Desor

La salle de concert à la Fondation

 

                                                                                          DZ la Fondation Chopin buste-copie-1                                                   Photo Carmen Desor 

 

    

Buste de Chopin à la Fondation

 

 

  

   

Repost 0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 16:39

 

 

DZ pomnik 03

 

 

Cette statue de Chopin, oeuvre de Jan Kucz inaugurée le 8 août 1976 (150 ans après le mémorable concert de 1826), se dresse devant le manoir du côté du SPA.

 

 

DZ Pomnik 01

 

DZ pomnik 02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

De l'autre côté de l'ancien Théâtre des Bains se trouve un obélisque avec un médaillon en bronze, offert en 1897 par le marchand varsovien Wiktor Magnus et inauguré le 19 juin de la même année. Le médaillon portant l'effigie de Chopin a été fait par Stanislaw Roman Lewandowski.

 

 

DZ obélisque 02

 

DZ obélisque inscription

 

 

L'inscription en latin se traduit ainsi : il montra un art véritable, une haute culture et une âme noble dès son plus jeune âge. Magnus, en effet, ne voulait pas d'inscription en allemand, et les autorités allemandes du sanatorium n'en voulaient pas en polonais...

 

 

DZ obélisque 01

 

 

 

DZ pomnik 04

 

 

 

Enfin, la pension dans laquelle séjournèrent Chopin et sa famille (Dom Bürgel) s'élevait sur le site de ce qui est maintenant le Nokturn Holiday Home (au 6 ul. Zielona), voué à la démolition. Une plaque commémorant le séjour de Chopin se trouvait auparavant sur la façade du bâtiment, mais fut enlevée par la suite (probablement en 2004).

 

 

Maison Bürgel où habitait Chopin 02

 

 

Cette photo a été prise en 2006 -  Si quelqu'un peut renseigner sur l'état actuel de ce bâtiment, son témoignage est le bienvenu - est-il toujours debout en 2011 ?

 

 

 

                                                                                                                              à suivre .....

 

Photos par Carmen Desor

Sources :

Sur les pas de Chopin, Bosz

Chopin's Poland - Institut Chopin

 

 

Repost 0

Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher