Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 21:01

 

DSC02514

 

 

Dans une nouvelle collection de GAZETA Wyborcza  PL (Spacerownik Warszawski), un nouveau guide bilingue (polonais et autre langue, ici en l'occurence, l'anglais) par Jerzy Majewski a été publié sur tous les endroits de Varsovie liés, directement ou indirectement, à Chopin.

 

Quatre itinéraires vous seront proposés dans la Capitale, avec, pour chaque étape, de nombreux détails (pour beaucoup introuvables dans d'autres ouvrages !) sur les événements, amis, relations, et autres concernant cet endroit. C'est ainsi que vous verrez les première et dernière demeures de Nicolas Chopin (père de Frédéric), les endroits où est née sa soeur Izabella, ceux où vécut Constance et où elle fut baptisée, les domiciles de ses médecins, amis, professeurs, et tant d'autres choses passionnantes que vous découvrirez avec beaucoup d'étonnement et de ravissement. Il ne reste souvent de ces lieux que le souvenir, tant la capitale a subi de destructions. Mais quel bonheur de pouvoir mettre une histoire sur chacun de ces endroits, retraçant ainsi toute l'enfance et la jeunesse de ce grand génie, dans les moindres détails qui nous sont connus, et retisser la toile de ses nombreuses relations, sorties, interventions qui ponctuèrent sa vie varsovienne !

 

Un guide à recommander très vivement à tous ceux qui veulent mettre leurs pas dans ceux de Chopin...

 

 

DSC02515

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 21:41

 

 

BILD0200

 


L'Université de musique Fryderyk Chopin reçut son nom actuel en 2008 (avant cette date, elle s'appelait l'Académie de Musique). C'est la plus ancienne école de musique de Pologne. Avant 1939, le site actuel était occupé par un cirque.

 

 DSCF0527 

 

Dans la bibliothèque de l'université se trouve "l'Edition Nationale" complète des oeuvres de Chopin, publiées avant la guerre par Ignacy Paderewski, Ludwik Bronarski et Jozef Turczynksi, ainsi qu'une édition moderne publiée par le pianiste Prof. Jan Ekier. Les deux éditions sont admissibles pendant les Concerts Chopin Internationaux.

La bibliothèque comprend également l'ensemble le plus important au monde de manuscrits par Ignacy Paderewski, grand admirateur de Chopin.

  

 

DSC01812

 

Cour intérieure

 

 

DSC01804

 

"Le coeur de Chopin"

 

 

DSC01807

 

DSC01806

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01809

 

DSC01808

 

 DSC01813

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir également l'article précédent sur le sujet

 

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

Source : Warsaw in Chopin's footsteps, par Jerzy S. Majewski (Bilblioteka Gazety Wyborczej)

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 23:25

 

 

Septembre 2011...  Bien que le bicentenaire soit terminé, Chopin -l'enfant chéri de Varsovie- est toujours omniprésent.

 

Sur les affiches....

 

 

DSC01526

 

DSC01989

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC02499

 

 

 

DSC01639

 

 

 

 ... et sur des murs entiers d'immeubles (ici, dans les environs du Musée Chopin) !

   

 DSC01822

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC02098

 

 

Chopin, un personnage intemporel, et en tous cas très moderne et très vivant, un citoyen à part entière de la grande Capitale...

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 22:08

 

Voici un petit récapitulatif des tous les endroits de Varsovie liés à Chopin : rues, domiciles, lieux de concerts, lieux d'études, promenades...  Pour tous les passionnés qui veulent mettre leurs pas dans les siens !

 

C'est à Varsovie qu'il habitait, se reposait, étudiait, donnait des concerts, suivait la vie musicale des théâtres et des salons, rendait visite à ses amis, fréquentait les cafés, les magasins de musique et le facteur de pianos Buchholtz. Beaucoup de ces lieux ont été reconstruits après les dévastations de la Seconde Guerre Mondiale, mais la plupart des bâtiments de la Varsovie du 19ème siècle n'appartiennent plus qu'au souvenir.

 

   
La place Pilsudski (où se trouvait le Palais de Saxe) (avec la tombe du soldat inconnu sous l'arcade et la relève de la Garde) : c'est là, dans le Palais de Saxe, aujourd'hui disparu, et dont ne subsistent que quelques arcades, que fut le premier domicile Varsovien du petit Chopin jusqu'à ses sept ans
Les Jardins de Saxe : Frédéric s'y promenait souvent avec sa mère et sa soeur Louise, puis, plus tard, sans doute avec Constance Gladkowska
 
Le Palais Casimir (sur Krakowskie Przedmiescie) (palac Kazimerzowki) (ancien Lycée de Varsovie) : entrer dans le parc de l'Université (face au palais Czapski Krasinski), le palais se trouve tout au fond. Chopin y fit ses études dès l'âge de treize ans
Près du Palais, l'annexe dans laquelle vécurent les Chopin de 1817 à 1827 et où mourut sa soeur Emilia.  Plaque sur le mur.
La Bibliothèque Universitaire : entrer dans le parc de l'université (face au palais Krasinski), la bibliothèque se trouve en face, dans le milieu, avant d'arriver au palais Casimir
Chopin y étudiait la littérature musicale.
Le Palais Czapski Krasinski (sur Krakowskie Przedmiescie) face à l'Université : dernier domicile de Frédéric, de 1827 à 1830. A visiter le salon reconstitué des Chopin. Plaque sur la façade
L'Eglise des Visitandines (sur Krakowskie Przedmiescie) (Kosciol SS Wisytek) (aussi appelée Eglise de la Protection de st Joseph) : Chopin y jouait de l'orgue tous les dimanches en 1825 et 1826. Plaque à l'intérieur. Banc musical
Le palais Staszic, au 72 rue Nowy Swiat, où se trouvait la bibliothèque de la Société Varsovienne des Amis des Sciences. Chopin allait y étudier. La statue de Copernic se trouve en face. Banc musical
Le Café Telimena, ancien café Pani Brzezinska  fréquenté par Chopin, au coin de la rue Kozia et Krakowskie Przedmiescie (près du palais Wessel)
Le Café Honoratka, fréquenté par Chopin, rue Miodowa. Aller au sous-sol, avec les voûtes (le sous-sol n'a pas été détruit, il est authentique). On peut y manger. Plaque au sous-sol
L'Eglise Evangélique (Kosciol Ewangelicki) (ou Eglise de la Trinité), sur la place Malachowski : Chopin y joua devant le tsar Alexandre 1er en 1825
La Société Varsovienne de Bienfaisance (Res Sacra Miser) : sur Krakowskie Przedmiescie. Chopin y joua en 1823
Le Palais Radziwill (actuel palais présidentiel) : Chopin y joua en 1818 (son premier concert public)
Le Palais Blekitny : palais des Zamoyski dans la rue Senatorska. Chopin y donna des concerts dès son plus jeune âge
Le Palais Morsztyn, n°10 rue Miodowa. Chopin y donna un concert le 19 décembre 1829
Le Palais Potocki, au n° 15 rue Krakowskie Przedmiescie. On suppose que Chopin y joua, car il s'y trouvait l'un des salons les plus célèbres de Varsovie (et Chopin fut invité à se produire par tous les propriétaires de salons de Varsovie dès son plus jeune âge)
Le Belvédère, au 52 rue Belwederska. C'est l'une des résidences actuelles du président de la République. Le jeune Chopin s'y produisit régulièrement à l'invitation du Grand-Duc Constantin
Le Parc Lazienki, près du Belvédère. Chopin s'y promenait et jouait avec la jeune Alexandrine de Moriolles Il s'y trouve l'une des plus grandes et des plus célèbres statues de Chopin. Concerts gratuits tous les dimanche de mai à septembre. Banc musical
L'emplacement du Théâtre National : place Krasinski, là où se trouve l'actuelle Cour Suprême. Chopin y donna ses grands concerts publics de 1830, dont son concert d'adieu. Le Théâtre fut transféré en 1833 dans un nouveau bâtiment sur l'actuelle place Treatralny, l'ancien bâtiment fut détruit en 1883. En face de l'ancien Théatre National se trouvait le Palais de la République (l'actuelle Bibliothèque Nationale). Banc musical
Le Palais Wessel : ancienne Poste Saska. C'est de là que Chopin quitta Varsovie et la Pologne pour toujours, en diligence, le 2 novembre 1830. Banc musical
Le bâtiment de l'Auberge de Wola, au 56 de la rue Polczynska. Transformé ensuite en école. Bâtiment aujourd'hui abandonné. Plaque. C'est là que, sur la route de son départ, Elsner et les étudiants du Conservatoire attendaient Chopin pour lui dire Adieu
L'Eglise Sainte Croix, rue Krakowskie Przedmiescie : son coeur se trouve dans un des piliers
Le cimetière Powazki : il s'y trouve les tombes de ses parents et de ses trois soeurs, ainsi que celles d'Elsner et de Zywny
Le Palais Zamoyski, au 67 rue Nowy Swiat. Les meubles et souvenirs (tableaux, manuscrits, partitions, livres) de Chopin y étaient gardés par sa soeur Izabela. Tout fut détruit en représailles de l'attentat du 19 septembre 1863. Son piano fut fracassé sur le pavé.
Le Musée Chopin, rue Okolnik, dans l'ancien Palais Ostrogski
La Philharmonie Nationale : c'est là qu'est organisé tous les cinq ans le Concours International Frédéric Chopin
La Maison de Jozef Elsner, rue Krakowskie Przedmiescie . Elsner fut son professeur au Conservatoire
L'Eglise des Carmélites (actuelle Eglise de l'Assomption) : Chopin s'y rendait avec sa mère
L'Eglise Ste Anne, fréquentée par Constance Gladkowska et donc, sans doute, par Chopin
L'Eglise St Jean Baptiste, dans laquelle il s'est certainement rendu également
Le Conservatoire de musique Frédéric Chopin. Concerts toutes les semaines
 
Les promenades et itinéraires de Chopin :
 
Rue Obozna : Chopin y allait l'hiver à la patinoire
Rue Miodowa : il y fréquentait les cafés (dont Honoratka) et les librairies (dont celle de Antoni Brzezina où il achetait livres et partitions), le dépôt de partitions et le magasin d'instruments de Karol Magnus et celui de Klukowski
Lieux disparus : le café Pod Kopciuskieum (Cendrillon) au Palais Tepper dans la rue Miodowa, le café Dziurka (le Trou) à l'entresol du Palais Tepper
Il passait de longues heures chez le facteur de pianos Buchholtz, au croisement des rues Mazowiecka et Swietokrzyska. Il y jouait sur de nouveaux types d'instruments, qui trouvaient preneurs grâce à ses démonstrations magistrales (l'atelier a été remplacé par de nouveaux immeubles après la Seconde Guerre Mondiale)
Chopin faisait souvent le trajet depuis Krakowskie Przedmiescie jusqu'au Théâtre National de la Place Krasinski, en passant par les rues Miodowa ou Dluga. Dans la rue Dluga, il fréquentait les magasins d'instruments de musique et les cafés
 
On détermine ses itinéraires de promenade d'après les visites qu'il rendait à ses amis et connaissances :
 
- dans le bâtiment du café Pod Kopciuskieum : les Wodzinski
- rue Dluga : les patriotes militants Mochnacki et Lelewel qu'il
   rencontrait dans les cafés
- nowe miasto (par la rue Swietojerska) où habitaient deux de ses 
   camarades Brandt et Hube
- sur les remparts : Reinschmidt
- rue Senatorska : le poète Odyniec
- rue Bielanska : le critique Kozmian
- il se promenait avec Celinski par la rue Nowy Swiat
   en direction de la place Trzech Krzyzy
- rue Marszalkowska : famille Pruszak
- rue Miodowa : Tytus Woyciechowski (qui y avait un pied-à-terre).
   Ensemble, ils firent une longue expédition jusqu'à la pension des Piaristes
   dans le quartier de Zoliborz, pour rendre visite à leur ami Poletyllo
 
 
A voir également dans les environs proches de Varsovie :
 
- la maison natale de Chopin à Zelazowa Wola
- l'église de Brochow où il fut baptisé
- Sanniki (il y passa ses vacances de 1828 chez les Pruszak).
   Mémorial Frédéric Chopin
- Sochaczew
 
 
 
Source : Sur les pas de Chopin, Bosz
 
 
 
Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 21:56

 

Société de bienfaisance par Pilatti

 

 

 

Au numéro 62 de Krakowskie Przedmiescie, s'élève le bâtiment classique de la Société Varsovienne de Bienfaisance. Il fut construit dans les années 1818-1819 sur les plans d'Antonio Corazzi pour devenir le siège de cette Société.

 

C'est dans ces bâtiments de la Société Res Sacra Miser que Chopin participa au concert du 24 février 1823.

 

 

 

Res Sacra Miser 02

 

Res Sacra Miser 04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Res Sacra Miser 06 

 

 

Après les destructions de la Seconde Guerre Mondiale, le bâtiment Res Sacra Miser a été reconstruit et abrite aujourd'hui l'association catholique Caritas.

 

 

C'est en 1823, après des études préparatoires sous la direction de son père, que Frédéric entre en "quatrième" au Lycée de Varsovie.

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

Source : Sur les pas de Chopin, Bosz

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 19:50

 

 

"... un vrai génie de la musique : non seulement il interprète avec la plus grande facilité et un goût extraordinaire les œuvres pour piano les plus difficiles, mais en plus il a déjà composé plusieurs danses et variations que les connaisseurs de la musique ne cessent d'admirer."

 

"Souvenir de Varsovie", janvier 1818

 

Cette note dans un mensuel connu eut pour conséquence que Frédéric Chopin, âgé de huit ans, fut invité à un concert de la Société Varsovienne de bienfaisance,  qui fut donné le 24 février 1818 au Palais Radziwill. L'organisatrice du concert était la comtesse Sophie Zamoyska, et le Président de la Société le dramaturge et poète Julian Ursyn Niemcewicz (1758-1841). Frédéric interpréta un des concertos pour piano du compositeur autrichien Adalbert Gyrowetz (1763-1850) et le futur poète Zygmunt Krasinski, de deux ans son cadet, déclama des vers.

 

Palais Radziwill lithographie par Dietrich

 

Ce fut probablement le premier concert public du jeune génie, que l'on commença à comparer à Mozart.

 

Palais Radziwill plaque 02

 

 

Le palais des Radziwill, aaux numéros 46-48 de Krakowskie Przedmiescie, fut élevé au 17ème siècle pour le commandant en chef des Armées Stanilas Koniecpolski. En 1818, le gouvernement du Royaume de Pologne sous domination russe racheta le palais à la famille Radziwill et le remania dans les années 1818-1819 pour lui donner un style classique et en faire la résidence du représentant du gouvernement tsariste, le général Jozef Zajaczek. 

  

 

BILD0174

 

 

En 1821, quatre lions en pierre sculptés par Camillo Landini furent placés devant le palais.

 

 

Palais présidentiel 05

 à l'arrière plan, le clocher de l'église Sainte Croix (où se trouve le coeur de Chopin)

 

 

Le bâtiment fut remanié à de nombreuses reprises mais survécut aux dévastations de la Seconde Guerre Mondiale. Après restauration, il devint le siège du Conseil des Ministres, et en 1994 la résidence du Président de la République. Les ailes classiques délimitent une large cour dans laquelle s'élève la statue équestre du Prince Jozef Poniatowski.

 

 

BILD0172

 

DSCF0100

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

Source : Sur les pas de Chopin, Bosz

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 22:44

 

Joseph Elsner

 

 

Après Zywny, Jozef Elsner (1769-1854) fut le second professeur de Frédéric Chopin, qu'il forma pendant huit ans. En 1821 (Chopin a 11 ans), Elsner était directeur de l'Opéra de Varsovie et du Conservatoire National qu'il venait de fonder et dans lequel il enseignait la composition. Violoniste de formation, il était également compositeur lui-même (opéras, symphonies, quatuors, musique sacrée...).

 

 

DSCF0109

 

 

 

 

 

 

 

 

 DSCF0549

 

 

 

Maison Elsner 03

 

 

C'est au domicile d'Elsner, sur la Krakowskie Przedmiescie (près du monument à Adam Mickiewicz et du Palais Présidentiel), que Chopin reçoit ses premières leçons de théorie musicale.  On peut encore voir cette maison très particulière (franchir le portail pour en voir la cour intérieure).

 

 

Maison d'Elsner Plaque

 

 

 

Chopin et Elsner s'estimaient et s'admiraient mutuellement. Avec le temps, les liens qui les unissaient se teintèrent d'une profonde amitié.

 

 

 

 

Photos et vidéos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 20:30

 

Le seul changement apporté au Parc par rapport au temps de Frédéric Chopin, est la statue du compositeur inaugurée en 1926. De style Art Nouveau, elle fut conçue par le peintre et sculpteur W. Szymanowski (1859-1930) au début du XXème siècle et installée au bord d'une petite pièce d'eau non loin du portail principal sur l'avenue Ujazdowskie.

 

 

621 Varsovie Parc Lazienki 01

 

L'entrée du Parc Lazienki avec, en arrière-plan au milieu, la statue de Chopin

 

06 Varsovie Parc Lazienki Monument Chopin

 

 

Le 31 mai 1940, ce fut l'un des premiers monuments à être détruit par les Nazis, qui la découpèrent en morceaux et l'emportèrent. La statue, qui représente le compositeur sous un saule pleureur,  fut reconstituée après la guerre sur la base d'un modèle en plâtre et de la tête originale, retrouvée dans les ruines d'une usine de Wroclaw.  D'où l'inscription sur le socle :

  

"Statue de Fryderyk Chopin, détruite et pillée par les Allemands le 31 mai 1940, reconstruite par la Nation. 17 octobre 1946" 

  

 

En 1958, elle fut replacée sur le socle préservé, où sont également gravés en polonais ces mots d'Adam Mickiewicz :

 

Le feu dévore l'oeuvre peinte,

Les voleurs vident les trésors par l'épée,

Le chant sort indemne...

 

C'est aujourd'hui un symbole, et l'un des lieux les plus visités de la Capitale. Depuis 1959, tous les dimanches de mai à fin septembre, des concerts Chopin sont donnés près de la statue.

 

628 Varsovie Parc Lazienki 09

 

629 Varsovie Parc Lazienki 10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

646 Varsovie Parc Lazienki 27

 

 

Le monument de Chopin, qui est l'un des plus beaux et des plus connus de Pologne, n'était pourtant pas au goût des Polonais de la première moitié du XXème siècle, qui le surnommaient le "cendrier Art Nouveau". Il fut conçu en 1908, mais il fallut attendre 1914 pour qu'il soit fondu à Paris, et son installation fut alors rendue impossible par la Première Guerre Mondiale. Quand le président Ignacy Moscicki inaugura l'oeuvre de W. Szymanowski le 14 novembre 1926, la mode du style Art Nouveau était passée.

 

 

Parc Lazienki statue

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

Source : Sur les pas de Chopin, Bosz

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 22:26

 

Les Lazienki Royales sont l'ensemble parc-château du 18ème siècle le plus beau de Pologne, avec le Palais sur l'Eau (ou Palais sur l'Ile) (Palac na Wodzie/Wyspie), résidence d'été du roi Stanislas Auguste Poniatowski . L'ensemble comprend en outre le Théâtre sur l'Ile (theatr na wyspie), la Vieille Orangerie (stara pomaranczarnia), la Petite Maison Blanche (bialy domek) et le Palais Myslewicki.

La Maison Blanche, résidence du roi avant que le Palais sur l'Eau ne soit achevé, reçut la visite de Louis XVIII qui y séjourna durant son exil entre 1801 et 1805.

Le Théâtre sur l'Eau a été construit sur le modèle du théâtre antique d'Hercule.

Le Palais baroque Myslewicki était un cadeau du roi Stanislas à son neveu, le prince Joseph Poniatowski.

 

En 1817, les Lazienki devinrent la propriété du tsar Alexandre 1er.

 

  

Parc Lazienki Palais sur l'eau 

 aquarelle de Fryderyk Dietrich

 

 

Ce parc royal des Bains (Lazienki) de 80 hectares, dans lequel Frédéric Chopin enfant non seulement donnait des concerts, mais aussi se reposait pendant ses séjours au Belvédère, était également un terrain de jeux dans lequel il était autorisé à s'amuser avec Pawelek, fils du Prince Constantin, et Moriolka, alias Alexandrine, fille du gouverneur français ami de Nicolas Chopin, le comte de Moriolles. Cela constituait un privilège pour le jeune artiste, car le parc était en ce temps-là, et jusque dans les années 1820, fermé aux habitants de Varsovie.

 

Au 19ème siècle, plusieurs bâtiments de style néo-classiques furent élevés dans le parc.

 

Les bâtiments historiques échappèrent miraculeusement à l'anéantissement de la Deuxième Guerre mondiale et purent être entièrement restaurés.

 

 

652 Varsovie Parc Lazienki Palais sur l'Ile 01

 

 

De nombreux paons se pavanent dans le parc, au plus grand plaisir des touristes qui ramassent leurs magnifiques plumes !

 

 

Parc Lazienki paon 01

 

 Parc Lazienki paon 02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

La Vieille Orangerie contient aujourd'hui une galerie de sculptures.

Le Palais Mislewicki accueille à présent les invités de marque des dirigeants polonais, comme les chefs d'état.

 

  Parc Lazienki paon 03

 

 

 

                                                                                                                                              à suivre .....

 

 

Photos par Carmen Desor

   

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 21:11

 

Les membres du Cercle des Marchands, dit le Vieux, ont passé hier une soirée musicale très agréable dans les locaux du Cercle [...] Le chant de M. Dorville, artiste du théâtre français, était accompagné par M. Soliva, ensuite M.Bielawski envoûta les auditeurs en jouant en soliste, et les fantaisies de M. Chopin sur diverses mélodies connues terminèrent la soirée.

 

Le "Courrier Polonais", n° 19 du 20 décembre 1829

 

 

DSCF0122

 

 

Ce concert eut lieu le 19 décembre 1829 à l'ancien siège du Cercle des Marchands au palais Morsztyn, au n° 10 de la rue Miodowa.

 

Erigé pour l'homme d'état Stanislas Morsztyn à la fin du 17è siècle, il fut racheté en 1818 par le marchand Karol Zeidler. De 1820 à 1829, il fut le siège du Cercle des Marchands. Plus tard, il accueillit des librairies.

 

 

DSCF0119

 

 

Détruit pendant l'Insurrection de Varsovie de 1944, il fut reconstruit dans les années 1950 tel qu'au 18è siècle. Les pavillons ajoutés au 19è siècle par Lessel furent également recréés. Le Palais Morsztyn est aujourd'hui le siège des Editions Scientifiques Publiques.

 

 

DSCF0121

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin à Varsovie
commenter cet article

Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher