Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 21:09

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.    

DSC02514     

 

Itinéraire II - Etape 3 : 1er logement de Nicolas Chopin - Krakowskie Przedmiescie 1 (456)

 

1er domicile de Nicolas Chopin à Varsovie photo de 1858

1er domicile de Nicolas Chopin commentaire

 

Photo d'époque (1858) : le logement de Nicolas Chopin jouxte l'Eglise Sainte Croix (juste derrière la tête du cheval sur la photo)

 

 

Ce bâtiment, occupé par les Pères Missionnaires, fut construit en 1784. Il avait deux étages et un toit mansardé. Un étage supplémentaire fut ajouté en 1900, modifiant sa physionomie. La reconstruction rendra à l'immeuble son aspect original.

 

Deux chercheurs, Piotr Mislakowski et Andrzej Sikorski, ont fait une découverte inhabituelle. Sur la base d'un recensement de la population par la paroisse Ste Croix en 1791, ils établirent que c'était là que vivait le futur père de Fryderyk -le jeune Nicolas Chopin. C'était probablement sa première adresse à Varsovie.  

 

Le bienfaiteur de Nicolas était Adam Weydlich, administrateur des propriétés de l'aristocrate polonais Michal Pac à Marainville. sa ville natale en France. C'est Weydlich qui fit venir Chopin en Pologne en 1787, lui trouva un emploi dans une usine de tabac et, suite à la fermeture de celle-ci, engagea Nicolas comme précepteur de ses enfants, Henryka et Michal.

 


Eglise Ste Croix détruite

 

       Les ravages de la Deuxième Guerre mondiale : ici, ce qui restait de l'Eglise Sainte Croix à la fin du conflit

 

BILD0222.JPG

 

       L'Eglise Ste Croix et le logement de Nicolas Chopin, aujourd'hui, après la reconstruction

 

 

 

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 20:59

 

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.  

DSC02514   

 

Itinéraire II - Etape 2 : Le monument de Nicolas Copernic - Krakowskie Przedmiescie

 

DSCF0056

Photo Carmen Desor

 

 

 

Qui sait si le monument de Nicolas Copernic aurait jamais vu le jour si les protagonistes de sa construction (menée par Staszic) avait remis la chose à plus tard ? Cette oeuvre splendide du sculpteur danois Bertel Thorvaldsen fut inaugurée  le 11 mai 1830, seulement quelques mois avant l'insurrection de novembre. Après l'échec de l'insurrection, seuls les Russes érigèrent des monuments à Varsovie.

 

Le père de Frédéric Chopin, Mikolaj, joua également un petit rôle dans la création du monument, en versant une certaine somme pour cette entreprise financée principalement par Stanislaw Staszic. Aucun doute que lui-même et Frédéric Chopin assistèrent à l'inauguration, durant laquelle Julian Ursyn Niemcewicz fit un beau discours.


     

          Julian Ursyn Niemcewicz 

 


Repost 0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 20:37

 

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.

DSC02514 

 

Itinéraire II - Etape 1 : Krakowskie Przedmiescie (1319)

 

Nous commençons notre promenade au pied du monument Copernic.

 

Palais Staszic 04


Le Palais Staszic était l'un des monuments publics les plus importants au temps de la jeunesse de Chopin. Le bâtiment classique, avec sa façade égayée d'une colonnade et d'images menaçantes d'aigles, a été construit en 1820-30 sur un projet de Antonio Corazzi, et devint le siège de la Société des Amis des Sciences, co-fondée par Stanisław Staszic.

A la fin du 19ème siècle, les Russes modifièrent le bâtiment selon un style Moscovite-Byzantin. Il retrouva sa conception originale quand la Pologne regagna son indépendance.

 

Palais Staszic 17


Dans le palais vivait Stanisław Staszic (né en 1755), réformateur de la période des Lumières, érudit distingué et co-fondateur de la Société des Amis des Sciences. Ses funérailles en 1826 se transformèrent en un grand élan patriotique. Après le service commémoratif dans l'église Sainte Croix, où fut joué un requiem spécialement composé par Jozef Elsner, et où le Comte Fryderyk Skarbek fit un panégyrique, des milliers de gens accompagnèrent sa dépouille jusqu'à l'église de Bielany. Frédéric Chopin raconta avec amusement que le cortège funèbre bousculait le cercueil. Il dit que lui-même assista aux funérailles et déchira un morceau du drap funéraire qui recouvrait le cercueil pour le garder en souvenir.

 

Stanisław Staszic


Un autre résident du palais était le Comte Fryderyk Skarbek (1792-1866), propriétaire de Zelazowa Wola, élève de Nicolas Chopin, et plus tard, parrain de Frédéric. Il était professeur à l'Université, économiste et écrivain, et était lié aux Chopin par une profonde amitié. Il prétendait que Nicolas, en tant que professeur, avait fait de lui un homme. Lui-même s'est toujours intéressé au bonheur et à la carrière de son filleul, se montrant très fier de son talent.


Fryderyk Skarbek.PNG

Fryderyk Skarbek

 

 


Repost 0
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 22:43

fo_canaletto_krakowskie_przedmiescie.jpg           

Krakowskie Przedmiescie par Canaletto

 

Krakowskie Przedmieście et ses environs immédiats étaient une petite patrie pour Frédéric Chopin. Il en connaissait chaque recoin. Ici se trouvaient les trois appartements dans lesquels il passa les vingt premières années de sa vie. Ici il jouait, allait à l'école et étudiait. Il y avait là les salles de concert dans lesquelles il se produisit pour la première fois de sa vie ; les salons aristocratiques dans lesquels les gens étaient fascinés par son talent, et ici, dans l'Eglise de la Sainte Croix, son coeur trouva le tout dernier repos.  

DSCF0470.JPG  DSCF0478.JPG

Eglise Sainte Croix

 

Que reste-t-il du Krakowskie Przedmieście de Chopin ?

 

Aujourd'hui, Krakowskie Przedmieście est très différente de celle que Chopin a connue. Beaucoup de vieux bâtiments ont été remplacés par de nouveaux, tandis que d'autres ont été tellement modifiés qu'on ne les reconnaît plus. A la place du Kuźnie Saskie (forge saxonne) se trouve maintenant la Dom bez kantów (la maison sans coins).

KuznieSaskieXIX63.jpgDomBezKantowXX30L_001.jpg

Kuźnie Saskie                                                                               Dom bez kantów

 

Là où s'élevait le Tarnowksi Palac se trouve maintenant l'Hôtel Bristol, et l'Europejski Hotel a remplacé le Gerlach Palac.

Hotel-Bristol.jpgEuropejski-hotel.jpg

Hôtel Bristol                                                                    Europejski Hotel

 

Dans la deuxième moitié du 19ème siècle, des bâtiments ont été démolis pour faire passer la rue Traugutta et la nouvelle rue Miodowa. Il n'y a aucune trace du passage entre les immeubles allant de la rue Trębacka  à Matki Boskiej Passawskiej. Les maisons qui s'entassaient là ont été rasées en 1865 et sur leur emplacement se trouve maintenant le Skwer Hoovera, entre autres. Le site du conservatoire où étudia Chopin est maintenant une saignée avant le tunnel de la voie expresse Est-Ouest (Trasa W-Z).  

 

Conservatoire-aquarelle-Belotto-1771.jpg

Conservatoire Aquarelle Belotto 1771

 

 

Source : Jerzy Majewski

 


Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 21:22

 

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.

DSC02514

 

Itinéraire I - Etape 23 : Nowy Swiat 67/69 

 

 

 Palais Zamoyski 01

 

La soeur de Frédéric Chopin, Izabella Barcinska, y vivait lorsqu'eut lieu le 19 septembre 1863, l'attentat contre la vie du général Berg. En représailles, le piano de Chopin fut jeté par la fenêtre. Choqué par cet acte barbare, le poète Cyprian Norwid écrivit son poème "Le piano de Chopin".

 

Après l'échec de l'attentat, le Palais Zamoyski fut confisqué par les autorités russes.

 

Il faut ajouter qu'en 1861, la mère de Frédéric Chopin, Justyna, mourut dans l'appartement d'Izabella au Palais Zamoyski.

 

 

Izabella Chopin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                             Izabella Chopin Barcinska

 

 

  Photo par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 20:53

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.

DSC02514

 

Itinéraire I - Etape 22 : Nowy Swiat 72 (ex.1320)

 

 

Du côté opposé à la maison du Dr Kozicki, là où se trouve à présent une aile du Palais Staszic, se tenait une annexe dans laquelle Jozefa Werbusz dirigeait un pensionnat de jeunes filles avant 1826. La soeur aînée de Frédéric Chopin, Ludwika Marianna, y étudia, comme le fit probablement sa jeune soeur Izabella.

 

Ludwika Chopin

 

                   Ludwika Chopin

Izabella Chopin

 

 

Jozefa Werbusz était la femme de Kazimierz

Werbusz, professeur de calligraphie, de Polonais

et de Russe au lycée de Varsovie et à l'Ecole

Militaire, qui était une proche connaissance

de Nicolas Chopin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                 Izabella Chopin

 

 

 

 

 

Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 12:08

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.

DSC02514

 

Itinéraire I - Etape 21 : La maison du docteur Kozicki - Świętokrzyska (anciennement Świętokrzyska 4)

(les étapes 17 à 20 concernent le Conservatoire et le Musée Chopin, évoqués par ailleurs sur ce blog)

 

Sur un site occupé maintenant par le trottoir de la rue Świętokrzyska et un kiosque à journaux se tenait un petit bâtiment du temps de Chopin, appartenant au chirurgien Kasper Kozicki (1768-1835).

En dehors des docteurs Malcz et Roemer, Kozicki vint souvent chez les Chopin.

Il s'occupa également des garçons du pensionnat de Nicolas Chopin.

 

Kozicki, un veuf à l'apparence négligée qui en faisait l'objet de quolibets.

 

"Nous avons reçu hier la visite du très respectable M. Kozicki. Il est venu poser des sangsues à la gorge d'un des élèves. Il a beaucoup parlé des voies alimentaires, des glandes digestives et de la pomme d'Adam car c'est une opération à la gorge qu'il a faite à son patient. Il portait des bas de couleur, des chaussures et caetera sales comme d'habitude, un gilet ordinaire mais un chapeau neuf ou plutôt remis en état." C'est ainsi que Chopin le décrit dans une lettre à Jan Bialoblocki en juin 1826.

 

   

Repost 0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 20:11

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.

DSC02514

 

Itinéraire I - Etape 16 : Okolnik 9 

 

 BILD0196.JPG

 

 

BILD0198.JPG

 

 

Ce bâtiment déserté, avec une belle façade néo-classique de 1912,  abritait la Bibliothèque Krasinski avant la guerre.  En 1944, les bibliothécaires de la ville y déposèrent dans les caves des collections inestimables en provenance de tout Varsovie. Le 18 octobre 1944, suite à l'échec de l'Insurrection, le bâtiment fut incendié par un commando SS.

 

 

 

BILD0199.JPG

 

 

 BILD0197.JPG

 

 

Les collections du 18ème siècle de la Bibliothèque Zaluski, les collections du Roi Stanislas Auguste, de nombreuses archives et 2 245 incunables furent détruits, ainsi que 7 000 volumes de manuscrits et 715 documents déposés là par l'Institut Fryderyk Chopin.

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 20:16

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.

DSC02514

 

Itinéraire I - Etape 15 : Nowy Swiat 49 (ex.1254)

 

 

BILD0193.JPG

 

 

Cet immeuble classique soigneusement restauré était le domicile du professeur de l'Université de Varsovie Feliks Jan Bentkowski (1781-1852). Il fut construit en 1820-1822.

 

Bentkowski était un éminent historien, philologue et expert littéraire. En tant que professeur et bibliothécaire au Lycée de Varsovie, et plus tard, en tant que doyen de la Faculté des Sciences et des Beaux Arts, il était très proche de Mikolaj Chopin. Il enseigna également à Fryderyk et, plus tard, correspondit avec la soeur de celui-ci, Ludwika Jedrzejewicz.

 

 

BILD0191.JPG

 

 

"Je vais chez Elsner pour des leçons de contrepoint, 6 heures par semaine, et j'écoute Brodzinski, Bentkowski et d'autres", écrit Fryderyk dans une lettre à Jan Bialoblocki en novembre 1826.

 

Bentkowski mourut en 1852 pendant une épidémie de choléra qui décima la population de Varsovie, la même épidémie qui emporta le médecin de famille des Chopin, le Dr. Malcz.

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 20:09

 

Dans cette rubrique "Sur les pas de Chopin à Varsovie", je me propose de vous emmener, étape par étape, sur les itinéraires tracés par Jerzy Majewski dans son excellent guide du même nom et de reprendre l'essentiel de ses commentaires.

DSC02514

 

Itinéraire I - Etape 14 : Nowy Swiat 47 (ex.1255)

 

Les plus vieux habitants de Varsovie associent le bâtiment du 47 Nowy Swiat principalement à la librairie russe qui existait là durant la République Populaire de Pologne.

 

 

BILD0179.jpg

 

 

Deux plaques attirent l'attention : l'une à la mémoire de Jozef Korzeniowski (Joseph Conrad), qui vécut dans cette maison enfant, en 1861, et l'autre à la mémoire de Karol Szymanowski, le grand compositeur polonais du 20ème siècle.

 

 

BILD0182.JPG

 

 

BILD0183.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cependant, peu de gens savent que, dans les années 1840 et 1850, le bâtiment appartenait à la soeur cadette de Frédéric Chopin, Izabella et à son mari, Antoni Barcinski. C'est ici que le père du compositeur, Nicolas Chopin, mourut le 3 mai 1844.

 

 

BILD0187.jpg

 

 

Derrière la maison, Nicolas cultivait des vignes. Izabella le mentionne dans une lettre à Frédéric en 1842 : "Papa a finalement goûté aux plaisirs de cultiver la vigne et à celui de voir ses filles et ses petits-enfants savourer le fruit de son travail".

 

Dans ce temps-là, la maison avait un aspect différent. Elle était d'un style classique, à deux étages. Mais à la fin du 19ème siècle, elle fit place à un bâtiment de quatre étages qui abritait, entre autres, les bureaux du Wedrowiec.

Après la guerre, le bâtiment fut abaissé de quelques étages et privé de ses décorations néo-baroques.

 

En 1924-1929, Karol Szymanowski (1882-1937) vécut dans l'annexe. Certains chercheurs prétendent que le phénomène de la musique de Chopin peut être ressenti dans les dernières oeuvres de Szymanowski mieux que dans les oeuvres d'aucun autre compositeur. Cependant, il fallut du temps à Szymanowski pour comprendre Chopin que, d'abord, il ignora. Mais à la fin, il développa une fascination profonde pour lui.

Ecrivant dans le Skamader en 1923, Szymanowski attira l'attention sur la valeur de la créativité de Chopin "sans l'envelopper d'une aura sentimentale dépourvue de discernement".

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher