Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 15:11

 

J'ai le grand privilège d'être la dépositaire (je n'aime pas le terme de "propriétaire"...) du piano d'Alain Amand, un Grotrian Steinweg.

 

Aujourd'hui était le jour de son accord...

 

 

Copie de DSC06830

 

 

Impressionnant, lorsque les entrailles du piano sont mises à nu !

 

 

Copie de DSC06834

 

 Copie de DSC06833

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur Alain Beaucamp, des Pianos Beaucamp, en pleine action

 

 

 Copie de DSC06827

 

 

  DSC06826

 

 

 

Pianos Beaucamp

Accords, réparations, locations, achat et vente

108 avenue Dampierre

59300  Valenciennes

 

Tel. 03.27.46.27.91

Email : pianos.beaucamp@cegetel.net

 

 

Photos par Carmen Desor

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Carmen Desor - dans Divers
commenter cet article

commentaires

bernadette 12/04/2013 10:23


Une vraie "petite" merveille sur lequel tu vas avoir plus de plaisir à jouer grâce à une belle sonorité. C'est vrai que l'accord d'un piano est toujours un moment émouvant, c'est de si
merveilleux et astucieux mécanismes, qui font des pianos des intruments nobles qu'il faut préserver, dans une époque où les "imitations" et l'électrisation font loi... 

Carmen Desor 13/04/2013 23:38


Je suis tout à fait d'accord... Sur de tels instruments, l'artiste est nu, seul avec lui-même et son talent. Pas d'esbrouffe,pas de triche. Uniquement ce qu'il peut sortir de "ses tripes" avec ces
quelques 88 touches...


Gérard POTTRAIN 12/04/2013 09:08


Oui je conserve cet accordéon qui fait partie du patrimoine, d'ailleurs les enfants le souhaitent également, il est à l'origine de leur apprentissage de cet instrument dont leur dernière
coupe "catégorie virtuose" avait été obtenue à Onnaing. J'ai aussi la mandoline de mon père qu'il s'était procurée lors de sa captivité en Prusse orientale, elle est accrochée au mur de la salle
à manger ! Je t'embrasse à bientôt !

Carmen Desor 13/04/2013 23:31


Les objets renvoient toutes les vibrations qu'ils ont emmagasinées au cours du temps et de leur histoire. Ne les perds jamais de vue, tu en es le dépositaire, et ça, ça n'a pas de prix ! Gros
bisous et à bientôt


Gérard POTTRAIN 11/04/2013 18:08


Impressionnant comme tu dis ! Cette merveille est-elle chez toi ? Quand je pense que je me plains d'avoir 4 accordéons et un synthétiseur chez moi, c'est quand même moins encombrant. J'ai
conservé l'accordéon entièrement nacré de mon père avec lequel il animait les bals il y a 70 ans. il doit avoir de la valeur maintenant auprès des collectionneurs !

Carmen Desor 11/04/2013 18:35


Oui, cette merveille est chez moi ! Et elle occupe toute sa place, beaucoup de place, dans tous les sens du terme... Il faut dire que le piano n'est pas l'un des instruments les plus pratiques sur
ce plan, mais il a tant d'autres qualités.... ! Surtout, ne te sépare pas de l'accordéon de ton père ! Outre sa grande valeur marchande, sa valeur sentimentale est, elle, bien plus grande encore.
Il y a de grandes parcelles de l'âme de ton père dans cet instrument, comme il y a des parcelles de l'âme d'Alain dans mon (son !) piano... J'en suis persuadée. J'ai tant regretté de ne pas avoir
reçu la clarinette de mon père, je l'aurais gardée comme un trésor.


roba 11/04/2013 18:06


merci de nous faire partager ce moment qui doit être très fort pour toi,


 

Carmen Desor 11/04/2013 18:29


Oui, un piano est comme un être cher, avec un corps et une âme. L'accord fait partie de ces attentions nécessaires et particulières, presque intimes et confidentielles, qui lui restituent toute sa
capacité d'expression.


Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher