Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 16:24

 

[...]

 

"Les premières pièces de Chopin à se voir imprimées, le Rondo en do mineur op. 1 et le Rondo en fa majeur op. 5, furent publiées par Brzezina à Varsovie en 1825 et 1828 respectivement. Mais Chopin quitte bientôt la Pologne. Il s'établit à Paris en septembre 1831. Le 25 février 1832, il donne un premier récital dans les Salons Pleyel. Il y interprète son Concerto en mi mineur op. 11. La réception est chaleureuse. Liszt et Berlioz le remarquent. Fétis lui consacre un compte-rendu favorable. Dès la fin de l'année 1833, il est publié simultanément

 

- en France par Schlesinger,

- en Grande-Bretagne par Wessel & Co,

- en Allemagne d'abord par Haslinger et ensuite par Breitkopf & Härtel.

 

Les tirages sont encore restreints et les ventes modestes.

 

 

Dans les grandes lignes, en ce qui concerne la France, on peut considérer que Maurice Schlesinger se chargera, de 1833 à 1844, de l'édition des opus 1 à 56, et ses successeurs G. Brandus (et S. Dufour), des opus 59 à 65 (1846-1848). A quelques exceptions près cependant, puisque c'est Ignace Pleyel qui publie les opus 16 et 17 (1833-1834), Prilipp l'opus 19 (1834), Simon Richault les opus 3 et 4 (1835), Adolphe Catelin l'opus28 (1839), Schonenberger l'opus 5 (1840), Pacini l'opus 42 (1840), E. Troupenas les opus 35 à 43 (1840-1841), Meissonnier les opus 57 et 58 (1845), et enfin Meissonnier Fils les opus 66 à 73, dans les versions établies en 1855 par Jules Fontana, le scribe et factotum de Chopin.

 

Le cursus des éditions anglaises est plus simple : Chopin verra de 1833 à 1848 ses opus 1 à 64 exclusivement publiés à Londres par Wessel & Co.

 

Les éditions allemandes des opus 12 à 65 sont traitées et commercialisées à Leipzig par Breitkopf & Härtel de 1833 à 1848, même si l'on voit Friedrich Hofmeister publier les opus 1, 5 et 51 à Leipzig (1834, 1836 et 1843), Tobias "Charles" Haslinger les opus 2 et 4 à Vienne (1830 et 1851), Friedrich Kistner les opus 6 à 11, 13 et 14 à Leipzig (1832-1834), Julius Schuberth (Hambourg et Leipzig) l'opus 43 (1841), C.F. Peters l'opus 19 (1834) à Leipzig, Pietro Mechetti les opus 3 (1831), 44, 45 (1841) et 50 (1842) à Vienne, Stern l'opus 59 à Berlin (1845), Adolph Schlesinger l'opus 32 (1837), les opus 66 à 73 (1855) et l'opus 74 (1857) à Berlin encore.

 

Il convient enfin, aux 74 opus répertoriés dans ces grands ensembles éditoriaux, d'ajouter diverses pièces posthumes, que publieront Richault à Paris et Haslinger à Vienne en 1851, Schott à Mayence et Kaufmann à Varsovie en 1864, mais aussi, accessoirement, Chabal à Paris, Wildt à Cracovie, Cocks et Chappell à Londres, les Schlesinger à Paris, Bote & Bock à Berlin."

 

 

 

Source : Sandrine Thieffry, bibliothèque royale de Belgique (brochure "Chopin 2010 en Belgique")

 

 

 

(à suivre)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Carmen Desor - dans Chopin : ses compositions
commenter cet article

commentaires

Bernadette 19/12/2011 22:27


Que d'éditeurs différents... On sait que Chopin était sérieux en affaires.

Carmen Desor 19/12/2011 22:38



Oui, très sérieux, et on sait aussi qu'il "pestait" contre ses éditeurs et se sentait floué par eux. C'est sans doute une des raisons pour lesquels il les "multipliait"... ?



Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher