Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 22:22

 

 

                                                           1ère de couverture

 

 

   

1ère publication des Editions Chopena, ce livret vous invite à une visite insolite de la Ville de Valenciennes au bras d'un hôte inattendu dont la présence semble pourtant étrangement naturelle : Chopin !

 

« Le texte marie bien deux choses. D'une part, la promenade à-travers Valenciennes, ses ruelles, ses places, ses églises, son musée, incite le lecteur à connaître ces beaux endroits de la ville dont l’auteur parle avec tant d'amour et d'attachement. D'autre part, les épisodes biographiques et les citations le familiarisent avec le personnage de ce grand compositeur qu’est Chopin, et de sa Pologne natale.

Et puis, une fin surprenante - le personnage d'Alain Amand qui boucle le tout.

Une belle et inhabituelle publicité de Valenciennes ! » 

 

J. Mierzejewska (Bielsko-Biała, Pologne)

 

 

  

Ce petit livret vous séduira par son texte original et une magnifique couverture (qui représente un fragment de la statue de Paul Theunissen "Caïn jaloux").  

 

Auteur : Carmen Desor 

24 pages

ISBN 978-2-9542448-0-8 

Prix : 10 €

 

 

Pour toute commande, merci de contacter les Editions Chopena

 

 

 

 

 

Repost 0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 21:35

 

 

DSCN6192.JPG

 

 

Adolphe Désiré dit Gustave CRAUK

( Valenciennes 1827 - Meudon 1905)

 

 

Premier Grand Prix de Rome de sculpture en 1851, frère cadet du peintre Charles-Alexandre Crauk.

"Les Grecs et les Troyens se disputent le corps de Patrocle"

 

Il décore de nombreux édifices parisiens.

A Valenciennes, il réalise notamment le Monument de la Défense de Valenciennes en 1793, Place Verte, et de nombreuses oeuvres au Musée de Valenciennes.

Officier de la Légion d'Honneur.

 

Sa tombe se trouve au cimetière St Roch de Valenciennes (Division A1 - 3ème carré - emplacement 96 -allée principale). Le mausolée est l'oeuvre d'Henri GAUQUIE, couronné de la Tête du Christ, oeuvre de CRAUK.

 

 

DSCN6193.JPG

 

 DSCN6194.JPG

 

 

SP_A0714.jpg

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

 

 

Repost 0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 20:21

 

Surnommé "le petit Père Lachaise" en raison des nombreuses tombes célèbres qu'il comporte,  le Cimetière St Roch  a été inauguré le 26 août 1792 sur l'initiative du maire de l'époque, Jean-Claude Perdry, et devient le premier cimetière commun de Valenciennes, hors des murs de la ville.

 

C'est essentiellement dans un but de salubrité publique qu'est créé ce cimetière qui doit son nom à une petite chapelle dédiée à Saint Roch, édifiée en 1019 en cet endroit au bord de l'Escaut.

 

Valenciennes, ville artistique par excellence, est avant tout "la ville des Prix de Rome" 

 

 

SP_A0701.jpg

 

 

 dont de nombreux lauréats sont enterrés à Saint Roch.

 

   

DSCN6175.JPG

 

 

Agrandi à plusieurs reprises et notamment en 1800, 1821 et 1835, il atteint les limites de Saint Saulve en 1900 pour s'étendre aujourd'hui sur 7 hectares.

 

Des travaux entrepris par les Allemands au cours de la Première Guerre Mondiale, pour inhumer leurs soldats, révélèrent dans la partie située près de l'entrée annexe de l'Avenue Duchesnois la présence d'une nécropole antique. Les recherches furent entreprises en 1947, sous la conduite d'Henri Guillaume, secrétaire du Cercle Archéologique et Historique de Valenciennes.

 

Dans les sépultures mises à jour, qui dépassent la centaine, on retrouva, outre des squelettes et débris humains, une quantité importante de vases, d'objets mobiliers, de bijoux,  d'armes et de pièces d'équipement qui permirent de conclure qu'on pouvait se trouver en présence d'un cimetière des époques franque et gallo-romaine.

 

 

 

Les tombes célèbres et les étonnants monuments funéraires rassemblés dans ce lieu paisible invitent à une promenade à travers l'histoire riche et mouvementée de Valenciennes.

 

 

 

Source : brochure de la Ville de Valenciennes

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

 

Repost 0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 23:01

 

 

Autoportraits, par Abel de Pujol

 

Exposition permanente au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes

 

 

 

DSC01283.jpg

 

 

DSC01284.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01285.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

DSC01286.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 17:25

 

La Vierge adorant l'Enfant-Jésus

 

Ernest Deger

 

 

Exposition permanente au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes 

  

 

Copie-de-DSC01301.jpg

  

DSC01304

 

DSC01303.JPG

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 21:40

 

Exposition permanente au Musée de Valenciennes

 

 

DSC00140

 

DSC00144

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC00142-copie-1

 

  

 DSC00141

 

 

  

Photos par Carmen Desor

 

 

  

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Valenciennes - ville d'Art
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 21:14

 

Exposition permanente au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes

 

 

DSC01321

 

DSC01322

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Duchesnois est née à Saint Saulve, juste à côté de Valenciennes. Très grande tragédienne, elle fut contemporaine de Frédéric Chopin qu'elle dut d'ailleurs rencontrer, ne serait-ce qu'à ce concert du 2 avril 1833 :

 

"Le 2 avril, Chopin participa à la soirée que Berlioz avait organisée salle Favart au bénéfice d'Harriet Smithson. L'actrice dont il s'était violemment épris et qu'il avait décidé d'épouser contre la volonté de leurs familles, traversait une très mauvaise passe, prélude à la fin de sa carrière. Immobilisée par une fracture à la jambe, elle était poursuivie par ses créanciers, après la faillite de sa troupe. La recette de la soirée - 6 500 francs - était destinée à la renflouer ; elle passa tout entière dans le remboursement de ses dettes. Le concert constituait l'entr'acte d'une représentation théâtrale offerte par Mlle Mars, Mlle Duchesnois et Samson, tous les trois de la Comédie Française. Dans le programme composite qui réunissait le violoniste Théodore Hauman, le guitariste Francisco Huerta et le célébrissime trio Grisi-Rubini-Tamburini, Chopin et Liszt eurent une part modeste en jouant la Sonate à quatre mains opus 22 de George Onslow." ("Chopin, l'enchanteur autoritaire", par Marie-Paule Rambeau)

 

  

DSC01294 

 DSC01297

 

 

Précédemment à Chopin, elle habita le quartier de la Nouvelle-Athènes, dans le 9ème arrondissement de Paris, qui fut le coeur de la vie artistique parisienne sous la période du Romantisme. Elle s'installa en 1822 dans un hôtel particulier (appelé depuis "hôtel de Mlle Duchesnois) au n° 3 de la rue Tour des Dames (Chopin, lui, vécut au Square d'Orléans à partir de 1842 jusqu'en 1849)

 

La Duchesnois fut une très grande artiste dramatique par sa voix et son charisme. Elle interpréta notamment des rôles dans des tragédies de Racine. Elle quitte la scène en 1833 et meurt dans la gêne en 1835, à l'âge de 58 ans.

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Valenciennes - ville d'Art
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 20:24

 

  La Source et les ruisseaux

 

Gustave Crauk

 

 

SP A0863

 

SP A0861

 

   SP A0862-copie-1 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

SP A0860

 

 

 

Cette statue se trouve au premier étage de l'Hôtel de Ville de Valenciennes

 

 

Photos par Carmen Desor

 

   

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Valenciennes - ville d'Art
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 12:01

 

Exposition permanent au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes

 

 

DSC00151

 

DSC00040

 

 

Cette célèbre figure de la Défense de Valenciennes orne le fronton de l'Hôtel de la Ville.

 

 

DSC00489

 

DSC00493

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fleuves nourriciers de Valenciennes - l'Escaut et la Rhônelle - sont représentés ici (à gauche et à droite de l'horloge) sous l'aspect de dieux à la manière antique, par le statuaire valenciennois Henri LEMAIRE.

 

DSC00491

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Tous les honneurs du second Empire ont été rendus à Carpeaux. Professeur de dessin et de sculpture du jeune prince Eugène Louis, il est aussi apprécié du surintendant des Beaux-Arts, le comte de Nieuwerkerke, et fréquente les salons de la princesse Mathilde, la cousine de Napoléon III. Les commandes officielles le comblent : après avoir travaillé au pavillon de Flore du palais du Louvre, le sculpteur est choisi pour collaborer à l'un des projets les plus emblématiques du régime, l'Opéra. Une telle protection impériale n'empêche pas les scandales et les rejets. L'allégorie de la Danse fait grand bruit pour la frénésie exaltée, vivante, de ses bacchantes modernes." (Valérie Mettais)

 

 

JB Carpeaux

 

                            J.B. Carpeaux

 

 

 

 

 Photos par Carmen Desor

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Valenciennes - ville d'Art
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 22:05

 

 

 Exposition permanente au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes

 

 

 

La négresse 01

 

 

La négresse plaque

 

 

La négresse 02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Valenciennes - ville d'Art
commenter cet article

Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher