Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 22:35

 

 

Malgré les reproches que l'on peut faire à George Sand sur son attitude souvent néfaste envers Chopin, il faut bien admettre qu'elle sut cerner le génie de l'homme qu'il fut...

 

 

"Le génie de Chopin est le plus profond et le plus plein de sentiments et d'émotions qui ait existé. Il a fait parler à un seul instrument la langue de l'infini ; il a pu souvent résumer en dix lignes qu'un enfant pourrait jouer des poèmes d'une élévation immense, des drames d'une énergie sans égale. Il n'a jamais eu besoin de grands moyens matériels pour donner le mot de son génie. Il ne lui a fallu ni saxophones ni ophicléides pour remplir l'âme de terreur ; ni orgues d'église ni voix humaines pour la remplir de foi et d'enthousiasme. Il n'a pas été connu et il ne l'est pas encore de la foule. Il faut de grands progrès dans le goût et l'intelligence de l'art pour que ses oeuvres deviennent populaires (...) Chopin sentait sa puissance et sa faiblesse. Sa faiblesse était dans l'excès même de cette puissance qu'il ne pouvait régler. Il ne pouvait pas faire (...) un chef-d'oeuvre avec une teinte plate. Sa musique était pleine de nuances et d'imprévu. Quelquefois, rarement, elle était bizarre, mystérieuse et tourmentée. Quoiqu'il eût horreur de ce que l'on ne comprend pas, ses émotions excessives l'emportaient à son insu dans des régions connues de lui seul."

 

 

 

George Sand, HMV, La Pleiade Vol.2

(citée par MP. Rambeau dans son livre "Chopin, l'enchanteur autoritaire")

Partager cet article

Repost 0
Published by Carmen Desor - dans Chopin : le musicien
commenter cet article

commentaires

bernadette 01/12/2011 00:13


Oui, G.Sand avait l'intellegence de ceux qui savent voir le talent des vrais artistes; elle ne pouvait qu'admirer l'extraordinaire originalité de Chopin, et heureusement, a eu la droiture de le
reconnaître toujours, même après leur séparation.

Carmen Desor 02/12/2011 00:19



Elle avait cette qualité, effectivement. Et il faut respecter l'amour que Chopin lui portait, même s'il nous reste incompréhensible...



Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher