Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 22:50

 

 

Nicolas Chopin naît le 15 avril 1771. Jusqu’en 1926, on le croira natif de Nancy, jusqu’à ce que, cette année-là, on trouve dans un lot d’archives restitué par la Russie à la Pologne un questionnaire administratif dans lequel Nicolas Chopin déclare être né à Marainville en Lorraine. C’est également dans cette petite commune du département des Vosges que l’on découvrira son certificat de baptême, établissant de façon définitive l’ascendance française de Frédéric Chopin.

  

Pour bien comprendre la raison pour laquelle Frédéric est né en Pologne, il faut connaître l’histoire qui relie la Lorraine à ce pays, et les circonstances qui amenèrent son père Nicolas, modeste fils d’un charron et vigneron lorrain, à devenir un professeur de français apprécié de toute l’aristocratie varsovienne.

  

Contraint d’abdiquer en Pologne en 1736, le roi Stanislas Leszczynski avait obtenu de son gendre, le roi de France Louis XV, la possession perpétuelle du duché de Lorraine qu’il gouverna pendant trente ans jusqu’à sa mort. Il est resté dans la mémoire de ses sujets comme le « bon roi Stanislas » ; sous son règne, la capitale de la Lorraine, Nancy, connut son plus grand épanouissement.

 

Stanislas avait attiré dans cette région un grand nombre de Polonais. Le village de Marainville, étendu en demi-cercle autour d’un château renaissance, appartenait alors au Comte de Rutant, chambellan de Stanislas et franc-maçon notoire.

 

 

Château de Marainville

  

 

A la mort du Comte en 1779 (*), le château est mis en vente et acheté par un aristocrate polonais lituanien, le Comte Michel-Jean Pac, que l’on dit grand résistant de la Pologne contre la Russie. Là, il sera facile à celui-ci d’être en liaison avec les grands familles hostiles au nouveau roi Poniatowski jugé trop russophile : les Jablonowski, Krasinski, Radziwill, Potocki et Pruszak. Il peut même y recevoir leurs représentants dans le plus grand secret.

  

 

(*) Le comte de Rutant sera inhumé avec le compas et l'équerre, hors de l'église dans un coin du cimetière. De sa chambre, Nicolas suivra l'étrange cérémonie mi-profane, mi-sacrée, et se souviendra longtemps de tous ces hommes en tenue de cérémonie formant une grande chaîne, bras croisés, main dans la main, autour du cercueil luisant de pluie.

 

 

 

Voilà, le décor est dressé. On retrouve les noms de ceux qui ponctueront la vie de Frédéric Chopin, la résistance polonaise contre la Russie, et jusqu’à la franc-maçonnerie venue très tôt se mettre en scène devant le jeune Nicolas.

 

 

                                                                      à suivre ….

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bernadette 08/11/2010 16:53


Les raisons pour lesquelles Nicolas Chopin a migré en Pologne à 17 ans, ont eu maintes hypothèses...Merci Carmen,il est utile de remettre les choses en place maintenant que c'est plus clair pour
les biographes. Nous attendons la suite!


Ame Chopinienne 08/11/2010 23:28



Mais il y a encore des Polonais qui affirment dur comme fer que Nicolas Chopin (Szopen !) était lui-même d'origine polonaise, et par conséquent, Frédéric aussi... Enfin, ils sont
minoritaires tout de même, les origines françaises (côté paternel) de Frédéric et le parcours migratoire de son père étant maintenant bien connus et reconnus de source sûre, documents à l'appui.
La suite très bientôt !



Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher