Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 18:05

 

 

Oeuvre d'enfance de Frédéric Chopin, alors âgé d'un peu moins de 8 ans. On y reconnaît l'influence de Karol Kurpiński (1785-1857), futur directeur de l'Opéra de Varsovie, auteur de 25 opéras et de deux cahiers de Polonaises pour le piano.

 

 

Karol Kurpiński 

  Karol Kurpiński

 

 

"Le premier thème s'inspire indéniablement de celui de la Polonaise en si bémol majeur de Kurpiński, d'abord dans le choix de la tonalité, ensuite dans l'éclat et la vigueur de l'exposition du thème, lancé forte. Son caractère de marche militaire fringante se dissipe progressivement dans les inflexions délicates d'un trio légèrement teinté de mélancolie, déjà presque "chopénien". Le manuscrit, de la main de Nicolas [Chopin, son père], porte en titre "Polonoise pour le pianoforte composé par F.Chopin âgé de 8 ans". Il reste en l'état, sans être publié et ne revit le jour qu'en 1934. "

 

Source : MP. Rambeau, Chopin l'enchanteur autoritaire (Ed. L'Harmattan)

 

 

 

 

A LA DECOUVERTE DE CHOPIN PAR ANNE QUEFFELEC : LA POLONAISE EN SI BEMOL MAJEUR

 

 

 

 

 

Chopin expliqué aux enfants, dans le cadre de la Folle Journée de Nantes 2010

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : ses compositions
commenter cet article

commentaires

bernadette 23/11/2011 23:40


Anne Queffelec est une grande admiratrice de Chopin, et une interprète très sensible.


L'idée de mettre en évidence cette petite polonaise par cette leçon enfantine, permet un hommage bien mérité au tout jeune génie qui pointait, même influencé par ses aînés. 

Carmen Desor 24/11/2011 00:11



On ressent son amour pour Chopin et pour sa musique à sa façon d'en parler, simplement, avec beaucoup de tendresse et de respect. Sa démonstration est très intéressante, elle nous apprend
beaucoup de choses sans pour autant se montrer didactique.


Toute part de génie doit forcèment s'appuyer sur des modèles pour prendre son essor, et Frycek a eu l'intelligence "d'entendre" les compositions de ses aînés et d'en tirer parti pour créer ses
propres petites et premières Polonaises. Une autre preuve de son talent ! J'apprécie tout particulièrement sa Polonaise en sol mineur écrite au même âge et qui porte en elle toute une "ambiance"
et déjà, le souffle chopinien...



Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher