Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 22:47

 

Bien que cette image va sans doute déclencher la polémique, je me permets toutefois de relayer l'information toute récente - diffusée par des sources très sérieuses -  afin de la porter à la connaissance des personnes intéressées par Chopin qui pourront ainsi se faire leur propre opinion. Je reproduis donc ci-dessous l'article publié (entre autres) par La Tribune de Genève. Tous vos commentaires seront les bienvenus.  C.D.

 

__________________________________________________________________

 

 

Une photographie originale, plus précisément un daguerréotype, du compositeur Chopin sur son lit de mort a été découverte. Toutes les autres images connues du compositeur sont des reproductions.


Chopin sur son lit de mort photo

 


ATS / AFP | 11.03.2011 | 08:53

Un collectionneur polonais a acquis un daguerréotype représentant le compositeur Frédéric Chopin sur son lit de mort en 1849. «c’est le seul daguerréotype de Chopin qu’on connaisse. Toutes les autres images connues du compositeur sont des reproductions», a-t-il assuré jeudi.

«Tout indique qu’il s’agit d’un exemplaire authentique», a précisé Wladyslaw Zuchowski, qui possède une galerie de photos et une collection de plusieurs centaines de daguerréotypes à Gdansk. Le collectionneur a trouvé ce daguerréotype en Ecosse et l’a fait restaurer à Londres. Il n’a pas voulu préciser les circonstances de sa trouvaille.

Le daguerréotype de 8 centimètres sur 7, est signé Louis-Auguste Bisson, un photographe français du XIXe siècle. «L’image a été prise probablement à l’église de la Madeleine à Paris où le corps de Chopin a été transféré après la mort du compositeur» avant d’être enterré au cimetière du Père-Lachaise, estime M. Zuchowski.

D’autres daguerréotypes de Frédéric Chopin devraient exister dans le monde, estime-t-il, soulignant que le compositeur était un personnage célèbre déjà à son époque et que ce procédé photographique était alors en plein essor.

M. Zuchowski compte exposer le daguerréotype en mai dans sa galerie à Gdansk mais il espère aussi pouvoir le présenter dans des expositions à travers le monde.

 

 

 

Chopin sur son lit de mort photo avec son nom

 

 

http://www.tdg.ch/image-inedite-chopin-lit-mort-decouverte-2011-03-11

 

Voir également les sources suivantes :

http://www.lenouvelliste.ch/fr/news/culture/news.php?idIndex=6&idContent=251612

 

http://culture.france2.fr/musique-classique/actu/decouverte-d-un-daguerreotype-de-chopin-67774539.html

 

 
  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : biographie
commenter cet article

commentaires

bernadette 13/03/2011 23:09



Le menton et la bouche ne ressemblent pas du tout à ceux de Chopin...



Ame Chopinienne 13/03/2011 23:49



Il ne faut pas oublier qu'il est mort, que ses traits sont figés...



glinkowski jean 13/03/2011 17:47



après tout pourquoi pas il y aura certainement des expertises qui seront faites  moi je trouve qu'il ne ressemble pas trop aux images que j'ai  l'habitude de voir mais ce
n'est que ma petite opinion.Janeck



Ame Chopinienne 13/03/2011 19:45



Oui, les experts se pencheront certainement sur ce document. Mais il semble que son propriétaire actuel soit déjà un connaisseur et qu'il s'agisse donc bien d'un véritable daguerréotype. Reste à
prouver que le personnage est bien celui de Frédéric Chopin...


Pour moi, la ressemblance ne fait aucun doute.



bernadette 13/03/2011 15:39



Je suis perplexe. On ne reconnait pas Chopin comme sur les esquisses faites à sa mort par Kwiatkowski. Il aurait donc été exposé ainsi à la Madeleine? Etrange...



Ame Chopinienne 13/03/2011 19:34



Ma première réaction a été de douter, de croire à un faux. Car nul témoignage ne mentionne l'intervention d'un photographe. Néanmoins, après reflexion, je pense qu'il peut effectivement s'agir de
Chopin. Moi, je le trouve très ressemblant, sachant que les croquis ne peuvent rendre la réalité de façon absolument fidèle, et qu'ils accentuent souvent certains détails. De plus, il était
d'usage au 19è siècle de photographier les morts, et d'autant plus s'ils sont célèbres ? Chopin a reposé dans un caveau de la crypte de La Madeleine une dizaine de jours en attente de ses
funérailles. Mais était-il exposé au public ? Etait-il dans un cercueil ouvert ou fermé ? Il semble sur la photo que le défunt repose dans un cercueil car on en aperçoit le bord dans le coin
gauche au bas de la photo. Ce cliché a-t-il été pris "en cachette" à la demande de Jane Stirling qui, on le sait, était amoureuse de Chopin et n'aurait peut-être pas reculé devant cette demande
personnelle à Bisson, emportant ensuite avec elle le précieux document ? Cela expliquerait que celui-ci a été retrouvé en Ecosse. Ou cela fut-il une demande officielle de la famille, des amis ?
Ou une formalité due au renom du défunt ? Tout ceci prête à polémique. Mais il est tout à fait probable, comme il est dit dans l'article, que Chopin ait été pris de nombreuses fois en photo, et
que les deux seules photos de lui actuellement connues ne soient pas "que deux"... Alors ???


 


J'ajoute que le nom de Frédéric Chopin figure sur le daguerréotype. J'ai ajouté la photo complète au bas de l'article.


 



Matheo 13/03/2011 08:55



Je reste sans voix, je suis bouleversé...



Ame Chopinienne 13/03/2011 19:01



Cette découverte, si elle se révèle exacte quant à l'authenticité du document et à l'identité de Chopin, est effectivement bouleversante...



Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher