Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 17:28

 

 

Les Voigt, amis de Schumann, étaient "un couple de commerçants mélomanes qui tenaient salon. (...)  Henriette Voigt était elle-même une pianiste, élève de Ludwig Berger." (Marie-Paule Rambeau)

 

 

"Hier Chopin était ici et il a joué une heure sur mon piano une fantaisie et une nouvelle étude -homme intéressant et jeu plus intéressant encore ; il m'a étrangement émue. L'exaltation extrême de son style visionnaire se communique à une oreille subtile ; j'en retenais mon souffle. Elle est merveilleuse, l'aisance avec laquelle ses doigts de velours glissent, je devrais dire volent, sur les touches. Il m'a ravie - je ne peux le nier - d'une manière qui m'était jusque là inconnue. Ce qui m'a enchantée, c'est l'ingénuité, le naturel dont il fait preuve dans son attitude et dans sa manière de jouer."

 

 

 

Journal d'Henriette Voigt, 13 septembre 1836.

 

  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : le musicien
commenter cet article

commentaires

bernadette 10/06/2011 22:23



Toujours cette "immatérialité" dans son jeu, si souvent relaté... Comme sans doute personne ne l'a jamais égalé, on ne retrouvera jamais cette façon de jouer, si mystérieuse, et si inspirée parce
que c'était son âme qu'il extériorisait..



Ame Chopinienne 11/06/2011 13:58



Il semble que cette immatérialité fascinait tout son entourage et fera dire qu'il "n'était pas comme les autres"...



Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher