Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 13:38

 

"Chopin était superstitieux et ne s'en défendait pas. (...) Il était curieux de tous les phénomènes paranormaux qui passionnaient son époque, magnétisme, extase, somnambulisme le fascinaient, à son corps défendant. Il avait une crainte irraisonnée pour le chiffre 7 (1), conséquence probable du traumatisme affectif de la mort d'Emilia en 1827. Au début de l'année 1837, celle où devait se décider la grande affaire de son mariage, il alla consulter la célèbre voyante MlleLenormand qui, dans son antre crasseux de la rue de Tournon recevait tout ce qu'il y avait de célébrités à Paris. (...) Chopin ressortit de chez elle rempli de confiance dans un avenir qu'elle lui avait vu favorable, ce qu'il s'empressa d'annoncer à ses parents. On n'a aucune peine à imaginer qu'elle lui promit l'amour d'une femme, mais il ignorait la petite supercherie que sa destinée lui réservait en substituant George à Maria."

 

 

(1) Il écrit à Solange Clesinger : "J'entrais l'autre jour dans la cour Lafitte et cie par une porte, quand vous partiez par l'autre; -c'était simple, j'avais un 7 à ma voiture." . Il se livrait également à l'interprétation des rêves, si l'on en juge par cette lettre de George Sand : "J'ai rêvé de Mickiewicz, dis cela à Chopin et qu'il me dise si c'est bon ou mauvais signe."

 

 

Source : Marie-Paule Rambeau, Chopin l'enchanteur autoritaire (Ed. L'Harmattan)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : portrait de l'homme
commenter cet article

commentaires

Sarah 26/07/2011 00:29



Je viens de me rendre compte que j'ai mis les mêmes dates que dans votre article , quelle idiote ! Je l'avais lu il y a quelque jours mais je n'ai pas commentée tout de suite , désolée !
Peut-être qu'il y avait un peu de ça qui sait ?



Ame Chopinienne 26/07/2011 01:24



Ce n'est pas grave, ne vous inquiétez pas !



Sarah 25/07/2011 22:42



Il y a eu aussi la rupture avec Maria Wodzińska en 1837 , la mort d'Emilia Chopin en 1827 et je crois que c'est tout (enfin c'est déja beaucoup ! ) La personne morte avec qui on aurait aimé avoir
un tête à tête !



Ame Chopinienne 26/07/2011 00:10



C'est vrai que le chiffre 7 semble le poursuivre de sa malédiction... Mais peut être est ce la peur du chiffre (associé au départ à de mauvais événements), et non le chiffre lui-même, qui attire
à lui le malheur ?


Ce tête à tête, nous en rêvons toutes, n'est ce pas, nous les admiratrices...



bernadette 27/04/2011 13:25



je crois qu'il y a eu d'autres dates du "7" fatidique pour lui; je vais rechercher cela .


quelle personnalité intéressante il devait être...



Ame Chopinienne 27/04/2011 22:13



Il y en a deux qui me viennent à l'esprit : 1847 a été l'année de sa rupture avec Sand, et il est mort un 17 octobre...


Une de ces personnalités qu'on aurait aimé côtoyer...



Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher