Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 18:12

 

Ludwika Skarbek se faisait seconder par une parente pauvre de son mari, Justyna Krzyzanowska, orpheline, née en 1782 à Dlugie. On connaît peu de choses sur les origines de la mère de Frédéric Chopin. Les Krzyzanowski auraient été anoblis mais ne portaient pas de titre. Elle avait également un frère aîné, Wincenty, et une soeur aînée, Marianna, oncle et tante des futurs enfants Chopin.

 

N4968.jpg

 

Tekla Justyna Chopin, née Krzyzanowska (1782 - 1861)

par Ambrozy Miroszewski, 1829

 

 

D'une éducation soignée, Justyna parle français et se révéle très bonne pianiste amateur. Elle chante juste, d'une agréable voix de soprano.

Elle n'est pas vraiment jolie, mais fine, d'allure distinguée, aux yeux très bleus, au nez busqué (qu'elle léguera à son fils), aux épais cheveux blonds. Très réservée, effacée même, naturellement vertueuse.

 

Elle a 20 ans quand Nicolas arrive à Zelazowa Wola en 1802. Les deux jeunes gens sympathisent, s'apprécient et finissent par s'aimer.

 

"Doué [Fryderyk Skarbek) d'une imagination vive et d'un coeur tendre, les causes du trouble qu'il surprenait chez son maître ne lui échappèrent point. Fryderyk se fit le confident de son précepteur. Qu'il y fût autorisé, ou bien qu'il obéît à ses propres inspirations, toujours est-il qu'il parla de cet attachement à sa mère. La comtesse à son tour confessa la blonde Justine. Le mutuel penchant des deux jeunes gens se trouvant ainsi bien et dûment constaté, on alla au-devant des désirs de leur coeur et on les fiança. (...) (Comte Wodzinski)

 

Leur mariage fut célébré le 2 juin 1806 dans la proche église fortifiée de Brochow. Nicolas a trente-cinq ans, onze de plus que sa femme.

 

 

Eglise-St-Roch-Brochow-Goscimski.jpg

 

La comtesse Skarbek les installa dans le pavillon de gauche, aux trois pièces sommairement meublées.

"On installa le jeune couple dans une des dépendances du château, dans cette petite maison au perron de bois, au toit élevé, dont les tuiles avaient perdu leur couleur." (Comte Wodzinski)

 

Puis Justyna continue à aider la comtesse et partage avec la fille aînée la gestion de la maison. Le plus âgé des garçons va poursuivre ses études au lycée de Varsovie.

  

 

Mais dans ces temps de bouleversements politiques, la campagne présentait quelques dangers que les Chopin choisirent de fuir provisoirement en s'installant quelque temps à Varsovie dans l'appartement des Skarbek. C'est là, le 6 avril 1807, que naquit leur premier enfant, Ludwika, ainsi nommée en hommage à sa marraine, la comtesse Skarbek.

 

 

Deux ans plus tard, le couple, de retour à Zelazowa Wola, attend son deuxième enfant...

 

 

Parents Chopin

 

 Justyna et Mikolaj Chopin, par Ambrozy Miroszewski

 

 

"Madame Chopin était svelte comme son mari, pas trop bien faite, mais très bonne, douce et sympathique. Tous ceux qui la connaissaient de plus près l'aimaient et la respectaient ; c'était le type de la maîtresse de maison polonaise, économe, prévoyante et laborieuse." (Eugeniusz Skrodzki)

 

Elle "était particulièrement douce, pleine d'un charme extraordinaire et de tendresse qu'elle transmit en héritage à son fils" (Jozefa Kosciolska)

 

 

 

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Matheo 26/02/2011 09:31


Ah voila un bel article consacré à Justinya. J crois bien que son fils tenait presque tout d'elle. Merci Carmen pour ce post. Bisous


Ame Chopinienne 26/02/2011 23:00



Il tenait beaucoup du côté maternel, c'est vrai. Comme il est bon de s'imaginer le petit Frycek dans le cocon familial, bien à l'abri sous la tendre protection de ses parents et de ses soeurs qui
toutes l'adoraient. Il a eu aussi, je pense, l'avantage d'être le seul garçon, ce qui lui donnait une place prépondérante au sein de sa famille. Bisous Math



justine 25/02/2011 16:27



J'aime beaucoup apprendre des choses sur la mère de Chopin. Elle porte presque le même prénom que moi et je suis suis née le 2 juin 1996, elle s'est mariée un 2 juin... Le jour où j'ai lu
cela sur internet, j'ai vérifié plusieurs fois si je ne me trompais pas.


Merci pour toutes ces informations que vous nous apportez, elles nous permettent de rendre plus réel et plus proche le génie qu' a été Chopin, ainsi que sa famille.



Ame Chopinienne 25/02/2011 23:40



Cela vous fait quelques points communs avec une personne très chère au coeur de Chopin...


C'est vrai que pour se rapprocher au plus près d'un grand génie comme lui, il faut connaître les êtres et les choses qui faisaient son quotidien et son intimité. C'est par cette connaissance des
détails que l'âme de ce génie peut nous être accessible.



andré 24/02/2011 08:01



Bonjour Carmen


Merci pour cette page qui nous en apprend davantage sur celle qui deviendra la mère du musicien.


Bonne journée


André



Ame Chopinienne 24/02/2011 23:01



Bonjour André,


Heureuse de te lire. La mère de Chopin est mise beaucoup moins en avant que son père.  Il en est de même pour sa soeur Izabella. Elles étaient pourtant toutes deux les plus douces et les
plus affectueuses pour Frédéric. Elles lui ont offert -avec sa soeur Ludwika- le cocon protecteur qui lui a permis de s'épanouir dans une enfance heureuse et insouciante. Chopin appelait sa mère
"mameczka" (petite maman).


Bisous



bernadette 23/02/2011 22:30



On peut ainsi constater que Frédéric a vraiment eu de très bons parents, ne pouvant donner qu'une bonne éducation à leurs enfants.


On comprend donc quel héritage ils leur ont légué, et comme leur fils avait tout pour être ce qu'il est devenu, doux et sensible, et surtout génial d'intelligence...



Ame Chopinienne 24/02/2011 22:17



Il a bénéficié des meilleures conditions intellectuelles, artistiques et affectives, et c'est dans ce terreau favorable qu'il a pu faire lever le ferment de son génie. Chopin aurait-il pu être
Chopin dans d'autres conditions ? C'est une question qu'on pourrait se poser...



Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher