Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 22:26

 

 

Chopin changea de nombreuses fois de domicile, chaque déménagement étant motivé par les besoins d'une renommée croissante dans Paris qui l'obligeait à "tenir son rang".

 

 

Cité Bergère 04

 

 

 Au printemps 1832, Antoine Orlowski écrit à sa famille : "Le cher Chopin vous embrasse cordialement. Depuis quelques jours il est si triste que, parfois, lorsque je vais le voir, nous n'avons pas le courage d'échanger une parole. C'est là l'effet de la nostalgie. [...] Ici, la situation est mauvaise ; la misère règne chez les artistes. Le choléra fait fuir les riches en province".

 

C'est pendant cette période que Chopin songea à partir pour l'Amérique.  Il en fit part au prince Valentin Radziwill lors d'une rencontre fortuite. Le prince l'emmena alors à une soirée donnée par James de Rothschild. Chopin y remporta un succès qui le rendit célèbre dans la haute société et lui amena des élèves. Son projet de départ pour l'Amérique n'avait plus lieu d'être...

 

Après le cinquième étage du 27 Boulevard Poissonnière, sa situation sociale s'étant améliorée, Chopin désormais célèbre, s’installe, en juin 1832, au 4 cité Bergère, au premier étage d’un beau bâtiment aujourd’hui transformé en hôtel.

 

 

Cité Bergère 02

 

  Cité Bergère 07

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Cité Bergère 01

 

 

Cité Bergère 14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

  

Au printemps 1833, il s'établira au 5, Chaussée d’Antin (*) (là même où Mozart vécut chez Madame d’Epinay)  A l’automne 1836, il déménagera au 38, Chaussée d’Antin, où bientôt il invitera George Sand avec Liszt et Marie d’Agoult et où il donnera de nombreux récitals au cours de réceptions intimes. Ces deux bâtiments ont été détruits lors des grands travaux hausmanniens.

 

 (*) anciennement rue du Mont Blanc

 

 

Photos par Carmen Desor

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : domiciles
commenter cet article

commentaires

bernadette 13/11/2010 13:24


On se réjouit pour lui qu'il ait pu habiter ce bel immeuble!

Chopin en Amérique... Quelle aurait été sa vie là-bas? Et qu'est-ce qui serait parvenu jusqu'à nous?
Quoiqu'il ait "subi", je suis contente et fière qu'il soit resté à Paris!


Ame Chopinienne 13/11/2010 21:13



Oui, on en frémit rien qu'à l'idée... C'en aurait été fini de notre Chopin tel que nous le connaissons, je pense, et son oeuvre, s'il l'avait poursuivie, aurait sans doute été différente, loin du
"bain" parisien peuplé d'émigrés polonais qui entretenait son exaltation patriotique.


On a eu chaud !



Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher