Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 18:21


 

 Palais de Saxe, Mineral Water Pavilion, lithographie de F.Bruder




                                                         Palais de Saxe, lithographie de L. Schmidtner


La comtesse Skarbek n'ayant plus besoin de précepteur (l'aîné est parti à Paris, Anna et Michal sont inscrits à Varsovie). Samuel Bogumil Linde, ami de la famille et recteur du Lycée de Varsovie, propose à Nicolas un poste de professeur de français dans les petites classes du lycée, vacant au 1er octobre 1810. Nicolas accepte et toute la famille s'installe à Varsovie en septembre, au Palais de Saxe, belle construction du 18è siècle transformée en lycée qui offre aux professeurs de grands appartements. C’est là que naîtront Isabella et Emilia.  

Les Chopin emménagent dans un appartement au second étage de l'aile droite du Palais. Ils y resteront jusqu'en 1817, époque à laquelle le Grand Duc Constantin s'approprie le Palais à des fins militaires, obligeant le lycée et ses professeurs à se déplacer au Palais Casimir.

Le Palais de Saxe sera détruit pendant la deuxième Guerre mondiale. Ne subsiste qu'une arcade abritant la tombe du Soldat inconnu, sur la Place Pilsudskiego.




Les restes du Palais de Saxe aujourd'hui :


















Près du Palais se trouve le Jardin de Saxe (Ogrod Saski), premier parc public de Varsovie depuis 1727. Du temps de Chopin, il a été redessiné par James Savage dans l'esprit du jardin à l'anglaise. Frédéric s'y est sans doute promené très souvent étant enfant en compagnie de sa mère et de sa soeur Ludwika, puis plus tard avec ses amis et, selon les dires de certains biographes, avec son premier amour Konstancja Gladkowska.
La magnifique fontaine de Henryk Marconi date de 1855. Chopin ne l'aura donc pas connue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : domiciles
commenter cet article

commentaires

Matheo 27/06/2009 09:18

Le temps du bonheur pour lui.

Ame Chopinienne 27/06/2009 11:58



et de l'insouciance... Frédéric était un enfant facétieux pétillant de vie, toujours prêt à faire des farces et à imiter ses proches et ses professeurs. C'était un mime extraordinaire !



andré 25/06/2009 07:24

En effet, elle est superbe cette fontaine!
J'apprends beaucoup de choses sur la vie des Chopin. merci Carmen

Ame Chopinienne 26/06/2009 00:10


Et ce n'est qu'un début ! Merci beaucoup, André, de m'accompagner dans ce voyage au coeur de la vie et des lieux de jeunesse de Frédéric. C'est là qu'est son âme, là qu'est son coeur, là que tout a
commencé et que le génie de Chopin est véritablement né...


flora 25/06/2009 01:36

Tes notes sont très intéressantes concernant Chopin et Varsovie. On apprend une foule de choses et on admire ton érudition en la matière.

Ame Chopinienne 26/06/2009 00:00


Merci beaucoup, Flora. C'est mon plaisir de faire partager à mes amis et visiteurs de ce blog mes connaissances sur le sujet, en les rendant aussi claires et intéressantes que possible.


Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher