Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 22:33



J’aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes forces... Il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m’empêchera d’être heureuse...



Jean Anouilh, La Sauvage, III

Partager cet article

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Petites phrases à méditer
commenter cet article

commentaires

Matheo 24/06/2009 07:13

il n'a pas tort

Ame Chopinienne 24/06/2009 18:28


Oui, peut-on décemment se permettre d'être heureux quand d'autres êtres souffrent ? peut-on en être capable ? et pour cela, a-t-on le droit d'ignorer leur détresse ? Selon moi, le bonheur
individuel ne peut être que très relatif, et reste assujetti à l'empathie que nous sommes capables d'éprouver. Toute détresse -qu'elle soit humaine ou animale- est remarquable et digne d'intérêt,
et en ce sens, doit interpeller la conscience humaine. Nous en sommes loin, hélas, dans nos sociétés égoïstes et perverses, où le mal règne en maître, et où la vie animale n'a pas plus de valeur
qu'un objet.


Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher