Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 21:56






   Eglise St Roch à Brochow, 
  dessin de Goscimski

 











Chopin fut baptisé le dimanche de Pâques 23 avril 1810 par le vicaire Morawski, dans l'église St Roch de Brochow (là où s'étaient mariés ses parents le 02 juin 1806) non loin de Zelazowa-Wola.

 

"Je susnommé (Jozef Morawski, vicaire de la paroisse de Brochow) ai accompli la cérémonie du baptême sur un enfant ondoyé sous le double prénom de Frédéric François, né le 22 février du Sieur Nicolas Choppen, Français, et de dame Justyna née Krzyzanowska, époux légitimes. Parrain et marraine : le sieur Franciszek Grembecki du village de Ci(e)pliny et la gracieuse demoiselle Anna Skarbek, comtesse de Zelazowa Wola."

 

Il est donc clairement spécifié sur cet acte (écrit en latin) que c'est Jozef Morawski qui a baptisé Frédéric Chopin.
L'acte de naissance fut, lui, écrit en langue polonaise par le curé de Brochow, Jan Duchnowski.


Il fallait obtenir l'accord de Fryderyk Skarbek, qui se trouvait alors à Paris, de devenir "de loin" le parrain de l'enfant, et convenir d'un remplaçant pour la cérémonie. L'échange de lettres avec Paris se prolongea, et ce ne fut que 7 semaines après la naissance que le baptême eut lieu. Franciszek Grembecki fut son parrain par procuration, et Anna Skarbek, sa marraine.
Sur l'acte de baptême on peut lire : "Né le 22 février du Sieur Nicolas Choppen Français". Ainsi, plusieurs erreurs se glissèrent dans la rédaction des actes de naissance et de baptême. Le nom de "Chopin" transformé en "Choppen", et la date erronée du 22 février au lieu du 1er mars !

En 1993, une plaque commémorative fut posée dans l'église de Brochow.

 

 

 
























L'église de Brochow, actuellement

Partager cet article

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Chopin : biographie
commenter cet article

commentaires

Jacques Richard 12/01/2013 21:14


Bonjour. 


Selon les informations dont je dispose (livre de Krystyna Kobylanska), Jan Duchnowski, curé de Brochow, a établi l'acte de naissance de Chopin, en tant qu'officier d'état civil (cf. Michel
Pazdro, page 17) ; l'acte de baptême a été établi par le vicaire Jozef Morawski, qui indique avoir procédé à la cérémonie. Chopin a donc vraisemblablement été baptisé par Jozef Morawski.


En tout état de cause, il y a eu deux actes le 23 avril, un acte religieux et un acte d'état civil, qu'il est bon de différencier. Il paraît curieux que la même erreur de date ait été commise par
deux prêtres différents, en présence de plusieurs témoins.


Cordialement.


Jacques Richard, Nantes


 

Carmen Desor 12/01/2013 22:33


Bonjour, et merci beaucoup pour vos indications. Celles-ci m'ont amenée à me repencher sur la question en faisant quelques recherches, notamment dans le livre de Gabriel Ladaique "Les origines
lorraines de Frédéric Chopin". Il y reproduit l'acte de baptême de Frédéric, que voici (traduit) : "Je susnommé (Jozef Morawski, vicaire de la paroisse de Brochow) ai accompli la cérémonie du
baptême sur un enfant ondoyé sous le double prénom de Frédéric François, né le 22 février du Sieur Nicolas Choppen, Français, et de dame Justyna née Krzyzanowska, époux légitimes. Parrain et
marraine : le sieur Franciszek Grembecki du village de Ci(e)pliny et la gracieuse demoiselle Anna Skarbek, comtesse de Zelazowa Wola." Il est donc clairement spécifié sur cet acte (écrit en
latin)que c'est Jozef Morawski qui a baptisé Frédéric Chopin. L'acte de naissance fut, lui, écrit en langue polonaise par le curé de Brochow, Jan Duchnowski. Je rectifie dans le texte de l'article.
Quant à l'erreur de date de naissance, elle est effectivement un mystère qui ne cesse de susciter le questionnement. Avec tous mes remerciements et espérant vous retrouver sur ce blog, Bien
cordialement, Carmen Desor


flora 20/05/2009 10:03

Quel travail admirable de documentaliste tu fais pour romancer ton cher Franco-Polonais mais qui appartiendra finalement à l'humanité entière... Ainsi vont les génies unversels.
Amicalement : flora

Ame Chopinienne 20/05/2009 11:18


Merci ! C'est un travail qui me plaît énormément, et auquel j'aimerais pouvoir consacrer la plus grande partie de mon temps. Une façon de l'approcher au plus près, pour le garder avec moi et en
moi, même si, comme tu le dis, il appartient à l'humanité entière... Le propre des génies est d'éclairer celle-ci afin qu'elle ne se perde pas tout à fait.
Amitiés


Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher