Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 21:28

A Franz qui réfléchissait à la façon dont il allait enseigner le nom des notes à son tout jeune élève qui ne savait pas encore lire, celui-ci répondit le plus naturellement du monde :

« Tu n’as qu’à les mettre en couleur ! Si tu mets leur couleur, je les reconnaîtrai... »

Le petit Aubin Adamski, personnage principal du Piano-Feu, est tout simplement  synesthète. Il perçoit les sons et les voyelles en couleur, les gravant en teintes indélébiles dans sa mémoire que cette faculté rend infaillible.  

 

Mais qu’est, au juste, ce phénomène fascinant et pourtant si mal connu que l’on nomme « synesthésie » ?

C’est une association des sens, un phénomène dans lequel une stimulation unimodale (vue, odorat…) conduit à une perception dans une autre modalité. Chez les synesthètes, les sens, toucher, goût, audition, vision et odorat, sont « mélangés » au lieu de rester séparés. Dans la synesthésie, les limites des sens sont floues, de telle façon qu’une stimulation d’un sens génère une réaction pour un autre. Par exemple, des notes de musique, des lettres et des chiffres peuvent entraîner la perception de couleur, les voyelles colorées étant la forme la plus courante de synesthésie. Ou des goûts peuvent être associés à des formes tactiles, etc.

 

Dans le cerveau, la proximité des régions traitant les couleurs et les nombres sont normalement séparées au cours du développement du cerveau (de l’enfance à l’adolescence) grâce à l’élimination de connexions préexistantes entre ces régions (élimination synaptique). Peut-être une mutation génétique entraînerait-elle un déficit d’élimination de ces connexions, entraînant des erreurs de câblage entre ces régions spécialisées ?

 

La synesthésie toucherait une personne sur 2000 environ. Elle aurait été mentionnée, déjà, en 1710 par l’ophtalmologiste Thomas Woolhouse qui décrit le cas d’un homme aveugle qui perçoit des sons qui induisent des visions colorées. En 1871, Rimbaud (souvent classé parmi les synesthètes mais qui, cependant, ne l’aurait pas été) publie le sonnet « Voyelles », provoquant l’intérêt du monde artistique européen pour le phénomène. Après un grand intérêt des scientifiques jusqu’en 1910 environ, l’étude de la synesthésie s’alanguit et le phénomène est alors considéré comme une simple curiosité de la psychologie et des neurosciences.

 

Récemment pourtant, la tendance s’est de nouveau inversée, et l’étude de la synesthésie a explosé durant ces dix dernières années.


Nota : Cet article est également repris dans les "pages" de ce blog 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ame Chopinienne - dans Le Piano-Feu
commenter cet article

commentaires

leia 06/10/2009 18:08


bonjour,

juste une illustration d’un sujet qui me passionne, j’ai trouvé dans un site http://www.theatreartproject.com sous la fenêtre ‘Couleur Gualtieri’, un chapitre qui évoque l’audition colorée à partir
de rapports entre musique peinture et poésie :

http://theatreartproject.com/soncouleur.html

de lien en lien j’ai trouvé encore ceci par
rapport à la synesthésie des poètes (couleurs des voyelles nasales) :

http://www.languefrancaise.net/forum/viewtopic.php?pid=59713

Il est vrai que ce champ d’exploration est encore assez neuf et très fertile ! (même pour une prof de français)


Ame Chopinienne 07/10/2009 21:59


Merci beaucoup, Leia, pour ces informations. Je suis allée visiter les sites que vous indiquez. C'est très intéressant. Moi aussi, ce sujet me passionne, d'autant que je suis moi-même synesthète
(je vois les chiffres et les voyelles en couleur). Mais lorsqu'on est synesthète, on est très isolé car incompris de notre entourage qui a bien du mal à s'imaginer "comment cela est possible"...
Petits sourires en coin et incrédulité s'ensuivent. D'où le besoin, pour les synesthètes, de communiquer entre eux leurs propres expériences.
Je ferai d'autres articles sur ce sujet. N'hésitez à mettre d'autres commentaires, c'est un sujet qui me tient à coeur et qui doit trouver une place à part entière sur ce blog !


flora 02/05/2009 08:04

Tu sais que c'est là que nos chemins se séparent...! Quant à moi, je peux admirer le phénomène vie, humain sans besoin d'intervention supérieur. La vie est la forme supérieure de la matière et l'homme - la forme la plus complexe (du moins, connue de nous!) Mais c'est mon point de vue (et encore celui de quelques uns) et je me le garde...
Bon week end.

Ame Chopinienne 02/05/2009 20:45


Je savais bien que j'allais titiller ton côté définitivement athée ! Ce que tu dis est vrai, certes, mais cela reste un point de vue purement humain, et qui s'en tient à ce qu'il connaît.
TOUT est possible ! et cela est mon point de vue. N'empêche que les neurosciences sont passionnantes, alors rejoignons nous sur ce terrain et... trêve de joutes verbales ! (tu sais, je l'ai fait
exprès ;-)
Bon week end à toi aussi.


flora 01/05/2009 09:46

Article très intéressant, Carmen. Moi qui suis fan des neurosciences et fan aussi des différentes activités du cerveau (enfin, j'essaie...) Bon long week end! flora

Ame Chopinienne 01/05/2009 20:28


Merci Flora. Oui, la synesthésie est un phénomène qui me passionne, étant moi-même synesthète (je vois les chiffres et les voyelles en couleur). Je me suis rendu compte que, dès que j'évoque cette
faculté auprès d'autres personnes, celles-ci me regardent avec des yeux ronds et un sourire parfois compatissant : la pauvre, qu'est ce qu'elle tient ... ! C'est très difficile de comprendre ce
phénomène quand on n'est pas soi-même concerné directement. Aussi, je lance un appel à tous les synesthètes ! Contactez moi, faites vos commentaires sur ce blog.
Le cerveau est une chose bien étrange. Je m'étonne toujours du fait que la pensée, la conscience, les sentiments, le raisonnement, l'émerveillement, le questionnement, les arts, et j'en passe,
puissent prendre naissance dans cette masse gélatineuse. Il doit bien y avoir une intervention supérieure...
Bon week end à toi aussi ! Carmen


Présentation

  • : De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • De la Note à la Plume - Le blog de Carmen Desor
  • : Le compositeur Frédéric Chopin Bibliographie de Carmen Desor Valenciennes, ville d'Art
  • Contact

Rechercher